Société

Des vacances qui tournent au cauchemar

© D.R

Ce n’est pas la première fois que Zineb, âgée de trente-quatre ans, rend visite à sa sœur qui demeure à Tanger. Depuis le mariage de cette dernière, elle saisissait n’importe quelle occasion pour lui rendre visite et passer quelques jours avec elle. De coutume, elle fuyait en été la chaleur torride de Meknès où vivent ses parents pour passer les vacances sur le littoral de la ville de la Méditerranée. Toutefois, l’été en cours s’est transformé pour elle en un véritable cauchemar. Elle n’a jamais pensé qu’elle serait victime d’une horrible scène de viol. Une scène qui restera graver à jamais dans sa mémoire.
Depuis quelques jours, Zineb est arrivée à Tanger. Elle était plein de joie d’y passer une semaine, loin de sa ville natale, Meknès. Depuis son arrivée, elle sillonnait quotidiennement ses rues et boulevards sans crainte. C’est lors de l’une de ses tournées quotidiennes dans la ville qu’elle a rencontré un jeune homme. Il l’a suivie comme son ombre pendant un grand moment avant de l’aborder. Au début, elle a refusé de lui adresser la parole. Mais, elle a fini par accepter. Ils ont discuté de tout et de rien. Il lui racontait même des blagues pour la faire sourire. Leur relation s’est développée au fil des jours.
Dimanche 31 juillet, ils ont décidé de passer des moments agréables au bord de la plage. Mettant une serviette et un maillot dans une petite sacoche, Zineb a quitté le domicile de sa sœur, situé à la périphérie de Tanja Al Balia, et a rencontré vers 15 h son amant. Main dans la main, ils ont emprunté le plus court chemin en traversant un sentier bordé de roseaux, non loin de la ferraille et des abattoirs. Un lieu peu fréquenté par les passants. Ils ne savaient pas que ce chemin est très dangereux. Ils rêvaient seulement de passer ensemble des bons moments sur les sables et au bord des eaux de la Méditerranée.
En conversant et plaisantant, ils marchaient à pas lents vers leur destination. Tout à coup, six jeunes garçons, armés de couteaux et bâtons apparaissent. Ils étaient tous drogués. Perturbé, le couple s’est cloué sur place. Ils n’ont pu ni avancé ni reculé. La situation est critique. L’amant a mis sa copine derrière son dos en tentant de la défendre. Un jeune garçon parmi les six drogués qui semble leur chef a avancé de deux pas et l’a ordonné de partir et abandonner la fille. L’amant a tenté au départ de les menacer en les injuriant. Mais en vain. Le chef de la bande l’a giflé. Et l’amant a commencé à le supplier de ne pas leur faire du mal. En contrepartie, il leur a promis de l’argent. Le chef de la bande n’a pas accepté et il voulait la fille. Il lui a asséné un coup de bâton violent. L’amant s’est mis à genou. Le chef de la bande lui a donné un autre coup et l’a relevé pour le pousser ensuite. L’amant s’est renversé à terre pour se relever et a pris la fuite. Zineb est restée à la merci des six jeunes clochards. Ils l’ont conduite vers un autre lieu pour l’obliger à se dévêtir. Elle les a suppliés de la relâcher sans lui faire du mal. L’un des six malfrats l’a giflé.
Et chacun a avancé pour la violer devant les yeux des autres. Zineb se contentait de pleurer. Ils ne l’ont relâchée que vers 1h du lendemain, lundi 1er août.  À ce moment, l’amant s’est adressé à la police pour les alerter. La brigade criminelle préfectorale de Tanger s’est chargée de l’affaire et s’est lancée à la recherche de la fille ainsi que les six délinquants. Les éléments de la police sont arrivés à les mettre hors d’état de nuire. Il s’agit de six jeunes âgés de 18 à 20 ans, sans profession, dont un seul a des antécédents judiciaires. La fille est retournée chez sa sœur dans un état lamentable.

Articles similaires

RégionsSociété

Assilah mise sur le mix balnéaire et culturel

La ville bénéficie, en plus de la réalisation de nouvelles peintures murales...

SociétéUne

Sous-performance des garçons en lecture

Les résultats d’une nouvelle étude de Policy Center for the New South...

SociétéUne

Tabagisme : Les produits alternatifs viendront-ils solutionner le problème à eux seuls ?

«Réduire les risques de tabagisme : les nouveaux paradigmes». Pour en débattre,...

Société

Compétition First ChampionShip de robotique: Exploit de l’équipe marocaine AFMOS aux Etats-Unis

L’équipe AFMOS du lycée technique Mohammed V de Beni Mellal a réalisé...