Développement énergétique durable : Des bourses pour encourager l’excellence

Développement énergétique durable : Des bourses pour encourager l’excellence

Promouvoir l’excellence académique dans les domaines du développement durable.

Telle est la principale orientation du partenariat scellé récemment entre l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE), le Partenariat mondial pour l’électricité durable (GSEP) et l’Université Mohammed VI polytechnique (UM6P). Les trois parties ont conclu en date du 23 septembre une convention visant l’octroi d’une bourse d’éducation en vue de promouvoir l’excellence académique dans les domaines du développement énergétique durable. «En vertu de cette convention, qui s’inscrit dans le cadre du programme mis en place par le directeur général de l’ONEE pour son mandat de présidence du GSEP au titre de l’année 2021-2022 sous la thématique «Agir maintenant pour apporter les bénéfices sociaux, environnementaux et économiques de l’électrification dans le monde et en Afrique», une bourse sera octroyée à deux étudiants de l’UM6P», apprend-on dans ce sens.

Et de poursuivre : «S’inscrivant dans le cadre du programme de bourses annuelles du GSEP ayant soutenu 144 étudiants de 37 pays depuis 2001, ces bourses visent à promouvoir la naissance d’une nouvelle génération de compétences dans les domaines du développement énergétique durable». Il est à préciser que ces bourses seront ouvertes aux étudiants de l’UM6P inscrits en Master dans l’un des trois programmes articulés autour des domaines énergétiques. Citons à cet effet le Master en Sciences et Ingénierie des Matériaux (Département Material Sciences & Nano-Engineering), le Master en Ingénierie des Bâtiments Verts et Efficacité Énergétique de la SAP+D (School of Architecture Planning & Design de l’UM6P) et le Master en Ingénierie Électrique pour les Énergies Renouvelables et les Réseaux Intelligents adossé au Green Tech Institute de l’UM6P. «Conscients de l’importance du développement de compétences pour contribuer à soutenir les ambitions du Maroc, premier pays africain à présider le GSEP et aspirant à devenir un véritable leader régional et international de la transition énergétique, la collaboration avec l’UM6P permettra d’octroyer à de brillants étudiants la possibilité de développer leurs compétences en bénéficiant d’une formation d’excellence, aux cursus orientés vers le futur, ouverts sur le continent, et mettant à la disposition des étudiants tout un écosystème axé autour de l’innovation et l’expérimentation», soulignent les trois instances dans un communiqué conjoint. Il est à souligner que cette association s’inscrit en ligne avec les ambitions de l’ONEE.

Au cours de son mandat à la tête du GSEP, l’Office a pour ambition de promouvoir les échanges de réflexions et d’informations stratégiques ayant un impact sur les transformations profondes attendues dans le secteur de l’énergie électrique, notamment les aspects liés à la décarbonation, la digitalisation, la décentralisation et la déréglementation. Rappelons que le GSEP est une prestigieuse alliance mondiale au coeur de la révolution de l’électrification et de la transition énergétique. Elle regroupe en son sein les plus grands opérateurs dans les domaines de production, de transport et de distribution de l’électricité. Citons dans ce sens EDF-France, ENEL-Italie, AEP-USA, SGCC-Chine, CHNG-Chine, Hydro-Québec-Canada ou encore EuroSibEnergo-Russie et RusHydro-Russie.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *