DGSN : Baisse de plus de 18% des accidents de la circulation en 2020

DGSN : Baisse de plus de 18% des accidents de la circulation en 2020

Les opérations de contrôle routier ont régressé

Le nombre de morts en périmètre urbain a enregistré une diminution de 26,40% en 2020 en comparaison avec l’année 2019.

La Direction générale de la sécurité routière (DGSN) a dévoilé en décembre dernier son bilan sur la sécurité routière au titre de l’année 2020. Comme cela était prévisible avec les mesures préventives et les dispositifs de sécurité instaurés dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire, les indicateurs de la sécurité routière ont régressé. Au total, 58.785 accidents physiques de la circulation ont été enregistrés en 2020 contre 70.915 en 2019, soit une baisse de plus de 18%, un indice qui se reflète directement à travers le nombre total des blessés graves et légers dont le nombre a reculé de plus de 23%.

Il en est de même pour le nombre de morts en périmètre urbain qui a enregistré une diminution de 26,40% en 2020 en comparaison avec l’année 2019. Ces accidents sont dus principalement à l’inadvertance des conducteurs, à savoir l’excès de vitesse, le changement de direction non autorisé, le non-respect du stop et des feux de signalisation, la circulation en sens interdit, la conduite en état d’ivresse… Dans son rapport, la DGSN relève une tendance à la baisse concernant les opérations de contrôle routier avec 454.399 procès d’infractions au Code de la route contre 567.714 en 2019, soit une baisse d’environ 20%. La même baisse a été observée concernant les procès d’infractions et des amendes forfaitaires et transactionnelles, qui sont passés de 1.456.517 en 2019 à 1.176.954 au titre de l’année 2020. Notons que les services de la police de circulation ont continué à utiliser des applications informatiques pour la gestion et le stockage des documents de contrôle routier pour englober cette année les villes de Rabat, Salé, Kénitra, Tanger, Tétouan et Al Hoceima.

Il a aussi été procédé à la mise en œuvre du programme de gestion numérisée des PV relevant des accidents de la route, au niveau de la ville de Kénitra comme étape expérimentale, dans la perspective de le généraliser à l’ensemble du territoire national, dans le cadre d’un projet à court terme qui mise sur la généralisation de l’infrastructure informatique pour inclure tous les documents liés à la sécurité de circulation et numériser les procédures de suivi et de contrôle. Par ailleurs, les services de sûreté ont continué d’équiper la police de circulation d’outils de contrôle routier de pointe. En 2020, il a été procédé à la distribution d’un deuxième lot de 140 radars mobiles fonctionnels en toute heure et quelles que soient les conditions météorologiques. Ces nouveaux radars de haute précision permettent ainsi de mieux surveiller et mesurer la vitesse d’un véhicule en circulation dans l’espace urbain.

Fonctionnant de jour comme de nuit, ces nouveaux radars permettent une couverture de tous les points noirs de la circulation connus pour le nombre important d’accidents dus à l’excès de vitesse, de fournir aux équipes de contrôle d’importantes données électroniques comprenant photographies et enregistrements vidéo d’infractions. Il faut aussi signaler l’achèvement et la diffusion d’une version révisée du guide du contrôle routier au profit des agents et fonctionnaires de police, afin de garantir leur formation en matière de sécurité routière. Concernant les statistiques au titre de l’année 2020 de la Gendarmerie royale en matière de sécurité routière, il a été procédé au contrôle de 3.391.393 véhicules sur 397.107 contrôles routiers, ainsi qu’à la constatation de 1.300.000 infractions réparties entre 1.072.533 amendes transactionnelles et forfaitaires (ATF) et 254.282 procès-verbaux, en exécutant ainsi 2.423.800 heures de services.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *