Driss El Yazami appelle le Maroc à abolir la peine de mort

Driss El Yazami appelle le Maroc à abolir la peine de mort

"Notre pays est appelé à voter favorablement sur la décision de l'Assemblée générale des Nations unies portant sur un moratoire sur l'application de cette peine dans la perspective de son abolition". C’est en ces termes que Driss El Yazami, président du conseil national des droits de l'Homme (CNDH), a exorté lundi 16 juin 2014 le Maroc à abolir la peine capitale.

Lors de la présentation devant le Parlement lundi d'un rapport couvrant la période de mars 2011 jusqu'à fin 2013, le président du CNDH a rappelé la position du conseil favorable à l'adhésion du Royaume au Protocole II du Pacte international relatif aux droits civils et politiques visant à abolir la peine capitale.



« Le CNDH, a-t-il dit, est conscient que la question de l'abolition de la peine de mort demeure au cœur du débat sociétal et fait l'objet de divergences surtout vis-à-vis des crimes atroces ».

A noter que l’abolition de la peine de mort est une décision à laquelle s'oppose le gouvernement emmené par les islamistes du parti Justice et développement (PJD).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *