Société

Enseignement supérieur: Les universités marocaines se digitalisent

Une convention pour promouvoir la digitalisation dans les universités marocaines a été signée, lundi à Rabat, entre le ministère de la transition numérique et de la réforme administrative, le ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation et l’entreprise Oracle.


Signée par la ministre de la transition numérique et de la réforme administrative, Ghita Mezzour, le ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, Abdellatif Miraoui, et le directeur général d’Oracle en Afrique du Nord, Houssine Oucouc, cette convention s’inscrit dans le cadre du Plan national d’accélération de la transformation de l’écosystème de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation (Pacte Esri-2030).

Elle vise de nouvelles offres de formation et de certification comprenant différents aspects de la digitalisation, notamment l’analyse de données, le big data et la cybersécurité dans l’ensemble des universités du Royaume. Ce partenariat vise à concevoir et mettre en œuvre de nouveaux diplômes et certifications dans les domaines du digital, qui sont en adéquation avec les besoins du marché du travail et les attentes des investisseurs nationaux et internationaux. Ladite convention met en place «Code 212», une stratégie qui met en évidence la digitalisation et le numérique et qui comprend deux versions.

La 1ère concerne les étudiants inscrits aux universités et la 2ème cible les lauréats des universités qui souhaitent se convertir au domaine digital. S’exprimant lors de la cérémonie de signature, M. Miraoui a rappelé que le Pacte Esri-2030 a placé parmi ses axes stratégiques la promotion d’une formation adaptée aux besoins du marché national et international. «L’analphabétisme du 21ème siècle se manifeste dans le manque de connaissances dans les différents domaines et pratiques du digital » et pour faire face à ces défis, il faut « vulgariser et faciliter l’accès à la digitalisation», a-t-il souligné.

Pour sa part, Mme Mezzour s’est félicitée de cette convention signée avec Oracle, «un géant de la digitalisation, et qui constitue un saut qualitatif dans la mission de l’initiation et la formation des étudiants universitaires, ainsi que des professeurs dans le domaine du digital, de manière à renforcer la diversification de l’économie nationale et contribuer à faire du Maroc une destination privilégiée des investisseurs dans les domaines du numérique et des technologies de l’information.

Articles similaires

SociétéUne

Pour une période de 20 ans : Casablanca cherche un gestionnaire pour son centre de valorisation des déchets

Caractérisés par une forte humidité (65 à 70%), les déchets ménagers sont...

SociétéUne

Transport mixte : Lancement du programme de renouvellement du parc en avril 2024

Ce programme a pour objectif d’encourager les professionnels du transport routier en...

Société

Laâyoune-Sakia El Hamra: Clôture des concertations régionales avec les enfants autour des droits humains

Les concertations régionales avec les enfants autour des droits humains ont été...

Société

Un moyen de réaliser les meilleures performances personnelles, familiales et professionnelles

Une rencontre organisée par le LICPM et Enactus FST Beni Mellal autour...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus