Fonction publique : Le salaire moyen est passé de 6.550 DH à 8.147 DH en 10 ans

Fonction publique : Le salaire moyen est passé  de 6.550 DH à 8.147 DH en 10 ans

Il a augmenté de près de 25% entre 2010 et 2020

Le salaire moyen le plus élevé est dans le département de la justice (12.201 DH), suivi de celui de la santé (9.524 DH), l’éducation nationale et l’enseignement supérieur (9.203 DH), l’économie et les finances (8.220 DH) et l’Intérieur (6.637 DH).

Le salaire mensuel net moyen dans la fonction publique est en hausse. Celui-ci a augmenté de 24,38% en dix ans (entre 2010 et 2020) en passant de 6.550 DH à 8.147 DH, soit une augmentation annuelle moyenne de 2,21%. Une amélioration du salaire mensuel net moyen de l’ordre de 1,84% a été constatée en 2020 par rapport à 2019. Cette hausse résulte de la revalorisation de personnel de l’Etat qui avait été décidée dans le cadre de la deuxième tranche des augmentations salariales conformément à l’accord du dialogue social du 25 avril 2019.

Le niveau du salaire net moyen varie d’un département à l’autre. Le salaire moyen le plus élevé est dans le département de la justice (12.201 DH), suivi de celui de la santé (9.524 DH), l’éducation nationale et l’enseignement supérieur (9.203 DH), l’économie et les finances (8.220 DH) et l’Intérieur (6.637 DH). Pour sa part, le salaire minimum dans la fonction publique a connu au cours des dernières années des révisions importantes en passant de 1.885 DH en 2010 à 2.800 DH en 2011 pour atteindre 3.000 DH en 2014 et 3.258 DH en 2020, et ce suite aux décisions prises par le gouvernement dans le cadre des différentes sessions du dialogue social. Il est important de relever que 8,54% des fonctionnaires civils de l’Etat perçoivent une rémunération mensuelle nette variant entre 3.000 et 4.000 DH. Ils sont 34% à bénéficier d’un salaire mensuel net inférieur ou égal à 6.000 DH. 59,7% des fonctionnaires perçoivent des salaires mensuels nets entre 6.000 et 14.000 DH. Enfin, 1,84% ont des salaires nets dépassant les 20.000 DH par mois.

Par ailleurs, notons que le salaire mensuel net moyen du personnel d’exécution classé aux échelles <=6 est de 4.919 DH. Il est de 5.395 DH pour le personnel de maîtrise classé aux échelles 7 à 9 et de 9.653 DH pour les cadres et cadres supérieurs (échelle 10 et plus). Côté dépenses, signalons que les salaires du personnel classé aux échelles <=6 représentent 12,96% du total des dépenses du personnel payées par la Direction des dépenses de personnel (DDP) relevant de la TGR. La charge salariale du personnel de maîtrise (fonctionnaires classés aux échelles 7 à 9) représente 19,29% de la masse salariale totale payée par la DDP. Les salaires destinés aux cadres et cadres supérieurs de l’Etat absorbent 67,5% de la masse salariale globale payée par la DDP. Cette forte concentration résulte essentiellement de l’accélération du rythme des avancements de grade et du recrutement massif des cadres ces dernières années.

16 fonctionnaires civils pour 1.000 habitants

En 2020, la fonction publique compte 568.149 fonctionnaires civils, soit 16 fonctionnaires civils pour 1.000 habitants et environ 46 fonctionnaires pour 1.000 habitants de la population active. Durant la période 2010-2020, le taux de couverture des fonctionnaires par rapport à la population d’une part et à la population active d’autre part s’élève respectivement à 1,68% et 4,86% en moyenne. L’effectif budgétaire du personnel civil s’est accru de 1,37% entre 2010 et 2020, en passant de 560.497 en 2010 à 568.149 en 2020, soit un taux d’accroissement annuel moyen de 0,14%. Cela dit, l’effectif budgétaire des fonctionnaires civils a connu un certain repli depuis l’année 2016, sous l’effet conjugué du lancement de l’opération de recrutement des enseignants au niveau des AREF et aussi des départs massifs à la retraite pour limite d’âge ou anticipé du personnel du ministère de l’éducation nationale.

Des fonctionnaires plus vieux

La répartition des fonctionnaires par tranche d’âge montre que les jeunes fonctionnaires ayant moins de 35 ans représentent 25,5% de l’effectif global des fonctionnaires civils de l’Etat. Ceux appartenant aux tranches d’âge 35-50 ans et 50 ans et plus représentent respectivement 40,7% et 33,8%.
La structure des effectifs du personnel civil par tranche d’âge au titre de l’année 2020 diffère d’un département à l’autre. Au niveau du ministère de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur, les fonctionnaires âgés de plus de 50 ans représentent la part la plus importante (39,2%) contre seulement 4% pour ceux âgés de 25 et moins de 30 ans. Les fonctionnaires qui ont 30 ans et moins de 35 ans représentent 12,2%. Il en va de même pour les autres départements ministériels où les fonctionnaires de plus de 50 ans restent majoritaires. Ils sont 24,1% au niveau du ministère de l’intérieur, santé (30,8%), économie, finances et réforme de l’administration (37,3%) et la justice (36,3%).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *