Société

Fondation Mohammed VI de l’éducation : Vers une meilleure prise en charge médicale de la famille de l’enseignement

La Fondation Mohammed VI de promotion des œuvres sociales de l’éducation-formation et l’Association nationale des cliniques privées (ANCP) ont organisé , jeudi dernier à Rabat, une journée de travail sur les mécanismes de prévoyance de santé déployés par la Fondation. L’objectif étant une meilleure prise en charge médicale de la famille de l’enseignement.


Cette rencontre a été organisée pour simplifier le parcours-patient des familles de l’éducation-formation au sein des cliniques partenaires ANCP dont les personnels administratif et soignant pourront être des relais d’information sur les mécanismes de prévoyance sociale de la Fondation. Il s’agit en l’occurrence de l’Assurance-maladie complémentaire (AMC), de l’assistance et du transport sanitaire gratuits en cas d’urgence, d’hospitalisation au Maroc ou à l’étranger et de certaines thérapies répétitives. Outre ces deux mécanismes, la Fondation a sensibilisé lesdits acteurs à son dispositif pour la prise en charge de certaines pathologies, jugées graves et lourdes, nécessitant des soins non encore disponibles au Maroc ou une intervention à l’étranger telles que les greffes d’organes qui ne sont pas prises en charge ou partiellement couvertes par le régime de base et l’AMC.

L’événement a également eu pour objectif la mise en réseau des différents professionnels de l’écosystème prévoyance sociale de la Fondation (assureurs et cliniques) pour assurer une prise en charge médicale systématique des adhérents et leurs familles dans des conditions optimales. Depuis 2004, la Fondation Mohammed VI déploie un dispositif de prévoyance sociale pour favoriser l’accès aux soins au profit des familles de l’éducation-formation. Ce dispositif comprend: l’Assurance-maladie complémentaire (AMC) assurant le remboursement et/ou la prise en charge des dépenses de santé, et ce, en complément de la couverture de base (AMO- CNOPS/CNSS).

Cette assurance couvre toutes les hospitalisations médicales et chirurgicales, les traitements liés à des maladies graves et/ou chroniques, des cas particuliers (la maternité, l’optique, l’orthodontie, l’IRM, scanner…); l’assistance et le transport sanitaire gratuits en cas d’urgence ou d’hospitalisation au Maroc ou à l’étranger. Cette prestation englobe également le transport funéraire en cas de décès et une aide financière aux frais funéraires. Figure aussi le Fonds de soutien médical qui prend en charge les frais médicaux et les frais connexes non couverts ou insuffisamment couverts par les régimes de base et complémentaires.

Articles similaires

SociétéUne

Pour une période de 20 ans : Casablanca cherche un gestionnaire pour son centre de valorisation des déchets

Caractérisés par une forte humidité (65 à 70%), les déchets ménagers sont...

SociétéUne

Transport mixte : Lancement du programme de renouvellement du parc en avril 2024

Ce programme a pour objectif d’encourager les professionnels du transport routier en...

Société

Laâyoune-Sakia El Hamra: Clôture des concertations régionales avec les enfants autour des droits humains

Les concertations régionales avec les enfants autour des droits humains ont été...

Société

Un moyen de réaliser les meilleures performances personnelles, familiales et professionnelles

Une rencontre organisée par le LICPM et Enactus FST Beni Mellal autour...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus