Fonds de gestion du Covid-19 : Déjà 7,8 milliards DH

Fonds de gestion du Covid-19 : Déjà 7,8 milliards DH

173 cas suspects analysés, 38 cas confirmés, deux décès et une personne guérie

Le bilan du coronavirus continue de grimper au Maroc. Selon le bilan du ministère de la santé publié mardi 17 mars, sur 173 cas suspects analysés, 38 cas ont été confirmés dont deux décès et une personne guérie. La personne décédée est un Marocain, originaire de Salé, âgé de 75 ans. Quant au nouveau cas confirmé, il s’agit d’un Marocain de Casablanca qui est arrivé de France. Le ministère de la santé assure que son état de santé est stable et il est pris en charge dans un hôpital à Casablanca. Rappelons que le ministère avait annoncé lundi dans la soirée 9 nouveaux cas portant le bilan à 37 cas confirmés. Les patients sont répartis entre Meknès (1 cas), Marrakech (2 cas), Agadir (1 cas), Fès (2 cas), Rabat (2 cas) et Casablanca (1 cas). Le ministère avait signalé qu’ un seul cas aurait été contaminé localement. Le Maroc se trouve toujours dans la 1ère phase de son Plan national de veille et riposte à l’infection au Covid-19. Plusieurs mesures drastiques ont été prises par le gouvernement pour éviter la propagation du virus, notamment la fermeture des mosquées, des cafés, restaurants, salles de cinéma et théâtre, salles de fête, clubs et salles de sport, hammams, salles de jeu et terrains de proximité. Notons également la fermeture des établissements scolaires, la suspension de tous les vols et les lignes maritimes reliant le Maroc au reste du monde ainsi que l’annulation de tous les rassemblements de plus de 50 personnes.

L’amende de 3,3 milliards DH à IAM versée dans le Fonds

Le décret portant création du Fonds de gestion du coronavirus a été publié mardi 17 mars au Bulletin officiel. Des entreprises du secteur privé ont annoncé leur contribution au financement de ce fonds. C’est le cas de Afriquia Gaz, filiale d’Akwa Group, qui annoncé mardi aux pouvoirs publics qu’elle contribue à hauteur de 1 milliard DH au fonds dans le cadre de la lutte contre la pandémie du Covid-19.
Il en va de même pour le Groupe BMCE Bank qui a annoncé l’octroi d’un milliard DH pour ce fonds.

A noter que l’amende de 3,3 milliards DH décidée par l’ANRT contre Maroc Telecom sera également versée dans le fonds. Pour sa part, le Fonds Hassan II contribuera à hauteur de 1 milliard DH.
Il faut aussi ajouter la contribution des régions à hauteur de 1,5 MMDH.Pour rappel, les ressources du fonds proviennent des contributions des collectivités territoriales, des entreprises et établissements publics, du secteur privé, des contributions des organisations internationales, des dons et legs.

Plafonnement des prix des gels hydroalcooliques

Les prix des gels hydroalcooliques ont flambé, du fait d’une demande toujours plus grande depuis la propagation du Covid-19. Pour mettre fin à cette situation, le chef de gouvernement, Saad Dine El Otmani, avait annoncé la publication d’un décret d’encadrement des prix de vente des gels hydroalcooliques. Ce fameux décret a été publié mardi 17 mars au Bulletin officiel (BO). Ce décret entré en vigueur mardi limite à 15 DH le prix du flacon de 50 ml , 20 DH le flacon de 100 ml, 35 DH celui de 300 ml, 105 DH celui d’un litre et 140 DH le flacon de deux litres. Pour ce qui est des ventes en gros, les prix varient entre 50 DH et 200 DH le litre.

Rappelons que cette décision fait suite à une réunion samedi de la Commission interministérielle des prix, sous la présidence du département des affaires générales et de la gouvernance relevant du ministère de l’économie, des finances et de la réforme de l’administration, pour faire le point sur l’état des disponibilités des masques sanitaires et des gels hydroalcooliques et de leurs prix de vente.

Les pharmacies resteront ouvertes et pas de pénurie de paracétamol

Les pharmacies resteront ouvertes pour permettre aux citoyens de se fournir en médicaments. Depuis l’apparition des premiers cas de coronavirus au Maroc, les pharmacies sont prises d’assaut par les clients qui viennent acheter des médicaments en masse, notamment du paracétamol. «Les pharmacies sont en première ligne. Les officines reçoivent quotidiennement 1,2 million de citoyens par jour. Tous les médicaments sont disponibles. Le problème qui existe actuellement est la peur des patients, notamment ceux qui ont des maladies chroniques. Ils achètent en grande quantité les médicaments dont ils ont besoin. Nous essayons de les rassurer en leur signalant que les médicaments sont disponibles et qu’il n’y a pas de problème d’approvisionnement», indique Dr Hamza, président du Conseil national de l’Ordre des pharmacies. Quant au paracétamol qui reste la meilleure solution dans un premier temps en cas de fièvre, le président du Conseil de l’Ordre fait savoir qu’il n’y a pas de pénurie et que le pays dispose d’un stock de sécurité. Dr Guédira conseille vivement les citoyens à avoir chez eux du doliprane, de la vitamine C, du gel hydro-alcoolique ainsi que des gants. Ce dernier recommande également de limiter au maximimum les déplacements qui ne sont pas urgents.

Covid-19 : Afriquia et BMCE donnent chacun 1 milliard Dh

Les premiers dons commencent à tomber pour le Fonds spécial contre le Covid-19. En effet, le Groupe Afriquia vient de faire un don de 1 milliard de dirhams au profit du fonds. De son côté, le Groupe Bank of Africa vient de faire également un don d’un milliard de dirhams au Fonds spécial de la gestion de la pandémie du coronavirus, décidé par SM le Roi pour contrer les effets de la propagation du Covid-19 sur l’économie nationale.

Doté d’une enveloppe de 10 milliards de dirhams, le Fonds spécial de la gestion de la pandémie sera financé par le budget général de l’Etat, mais aussi, et surtout, par la contribution de plusieurs organismes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *