Fortes pluies attendues à Casablanca : Lydec est à pied d’oeuvre

Fortes pluies attendues à Casablanca : Lydec est à pied d’oeuvre

Dès réception du bulletin météorologique de la Direction générale de la météorologie annonçant des pluies atteignant 33 mm sur le territoire du Grand Casablanca pour les journées des 25 et 26 novembre 2020, Lydec s’est mise en situation d’alerte et a renforcé ses équipes ainsi que ses moyens d’intervention sur le terrain.

Le délégataire casablancais a mis en place des moyens humains avec la mobilisation de 358 agents dont des cadres et des opérateurs d’intervention spécialisés dans l’assainissement et des moyens matériels en renforçant le dispositif avec 233 unités dont 17 hydrocureuses, 19 minicureuses, 58 pompes et motopompes, 132 fourgons et fourgonnettes et 7 véhicules 4×4.

Lydec a également renforcé la capacité de son Centre de relation clientèle (05 22 31 20 20) pour traiter un nombre d’appels supérieur à la normale. En préparation de la saison pluviale, Lydec indique dans un communiqué qu’elle met en œuvre de façon systématique et autant que nécessaire un programme de maintenance préventif et curatif du réseau d’assainissement liquide et un autre de curage manuel et hydraulique du réseau. Aussi, des tournées systématiques avant, pendant et après chaque pluie au niveau de tous les points sensibles pour s’assurer de leur bon fonctionnement et effectuer des opérations d’entretien au besoin sont effectuées.

En parallèle, et pour mieux gérer les épisodes pluvieux, Lydec déploie un dispositif de mobilisation spécifique. Il s’agit de consignes d’exploitation mises en œuvre et déployées en fonction de l’évolution de la situation.
Tout au long de l’année, Lydec veille au fonctionnement de plus de 6.400 km de réseaux d’assainissement liquide et mène plusieurs actions préventives pour entretenir les ouvrages et renforcer la capacité de transfert du système de collecte des eaux usées et pluviales.

Depuis le début de l’année, et dans le cadre de la maintenance préventive, Lydec a inspecté plus de 255 km de réseaux et procédé au curage de 446 km. Ce qui a permis d’extraire plus de 27.000 tonnes de sédiments contenus dans le réseau et les ouvrages.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *