Société

Forum euro-méditerranéen: La jeunesse en conclave pour plus de citoyenneté

© D.R

«Éducation à la citoyenneté et le dialogue des cultures», c’est le thème autour duquel se tiendront cinq jours d’échange à Agadir. A l’initiative de l’association Timzday à Biougra (Agadir), le Forum euro-méditerranéen accueillera plus de 60 participants, tous réunis pour la promotion des questions liées à la citoyenneté et au dialogue culturel.

Educateurs, formateurs et responsables des politiques éducatives se sont donné rendez-vous à Agadir dans le but d’ouvrir et de nourrir le débat autour du dialogue culturel dans les pays euro-méditerranéens et ce, à travers une panoplie de formations et ateliers au profit des jeunes. Les organisateurs du Forum euro-méditerranéen estiment que plusieurs changements géopolitiques font que les thèmes du «dialogue et citoyenneté» figurent plus que jamais à l’ordre du jour de nombreux échanges. Lesquels seront axés sur l’éducation et sans importance dans l’émergence du rôle du citoyen dans le développement de son pays.

En effet, des événements auxquels étaient et sont confrontés ces pays euro-méditerranéens ont démontré la finesse du lien entre le citoyen, la jeunesse en premier lieu, et le pouvoir politique. Pour les organisateurs de ce forum, les transitions démocratique et politique seraient un défi qu’il faudrait absolument accompagner par des actions de sensibilisation. 

Il s’agit d’un processus «parallèle de sensibilisation à travers le renforcement de la capacité des  jeunes à exercer leurs rôles et leurs responsabilités dans la région euro-méditerranéenne ainsi qu’à travers une participation responsable et informée dans les questions de la vie publique et de la société civile», lit-on dans un communiqué. Un objectif qui ne pourrait aucunement être atteint sans passer par l’éducation. Qu’elle soit formelle ou informelle, qu’elle se présente dans des écoles, des organisations de la société civile dans les médias ou ailleurs, l’éducation à la citoyenneté, au dialogue et à l’ouverture multiculturelle est primordiale pour le développement de toute société.

C’est ce que veulent ancrer comme principe les organisateurs du Forum. Pour eux, «les principales questions liées au dialogue culturel doivent être abordées avec une pensée analytique critique qui va de pair avec le respect des opinions des autres et l’acceptation de la diversité politique, religieuse ou autre». Afin d’y parvenir, ce forum entend mettre l’accent sur la gestion de la diversité culturelle, religieuse et linguistique dans la région euro-méditerranéenne à travers l’évaluation des programmes d’éducation sur la citoyenneté et l’étude de nouvelles voies pour  son développement.

Quant au choix du pays où cette manifestation aura lieu, les initiateurs de ce débat le justifient par le fait que le Maroc se soit «révélé être une terre de rencontre, de tolérance, de compréhension et de coexistence au cours du siècle. C’est aussi un point de départ pour construire des ponts de dialogue culturel et «civilisationnel» entre les différentes communautés».
 

Articles similaires

Société

L’Université Hassan II tient son Summer Camp

La deuxième édition du Summer Camp de l’Université Hassan II de Casablanca...

Société

Élaboration d’un guide national de prise en charge des affections respiratoires

Les symptômes des voies respiratoires de l’enfant représentent le principal motif de...

SociétéUne

Le taux de remplissage des barrages atteint 29,53% au 15 juillet 2024

Les principaux barrages du bassin de l’Oum Er Rbia ont enregistré un...

Société

Femmes chefs de famille en situation difficile: Lancement du programme d’autonomisation économique à Beni Mellal-Khénifra

En présence notamment de l’ambassadeur d’Espagne au Maroc, du représentant résident du...