Francophonie universitaire / AUF : Nouvelle équipe, nouvelle stratégie sous le signe de la parité !

Francophonie universitaire  / AUF : Nouvelle équipe, nouvelle stratégie sous le signe de la parité !

Pour la première fois depuis sa création en 1961, l’Association Universitaire pour la Francophonie vient d’atteindre une parité dans ses postes de direction et ce, à tous les niveaux. La nouvelle équipe s’attelle, par ailleurs, à élaborer la nouvelle stratégie 2021-2025.

La nouvelle équipe fraîchement nommée aura à concocter très rapidement la stratégie des 5 prochaines années et qui repose sur les résultats, lancée par l’Association Universitaire pour la Francophonie (AUF), en juillet dernier auprès de ses 1.007 établissements-membres dans 119 pays. Cette enquête a permis d’identifier les besoins des diverses parties prenantes pour ne citer que les membres, les dirigeants, les étudiants ainsi que les partenaires institutionnels, politiques et économiques. Le respect de la parité dans les nouvelles nominations vient, par ailleurs, conforter l’engagement exprimé par l’AUF en référence aux instances de gouvernance qui réclament la parité depuis déjà quelques années. La politique «égalité femmes-hommes», lancée en 2018, a été concrétisée aujourd’hui par le recteur Slim Khalbous, qui a déclaré lors de la prise de fonction des directrices et directeurs : «Je suis particulièrement fier que nous ayons pu, pour la première fois à l’AUF, atteindre la parité parfaite femmes-hommes dans les différents postes de direction aussi bien en central qu’en région, preuve que le progrès sociétal s’accompagne toujours d’une réelle volonté politique». Pour rappel, cela fait 60 ans que l’Agence Universitaire de la Francophonie existe. Cette association mondiale d’établissements d’enseignement supérieur et de recherche francophones regroupe 1.007 universités, réparties sur les cinq continents dans 119 pays. Le Sommet de la Francophonie pour l’enseignement supérieur et la recherche organisé par l’ONG illustre son engagement dans le développement économique, social et culturel des sociétés. Intervenant dans 10 régions dans le monde, elle intervient également au Maghreb. Et c’est à Rabat, depuis 2012, que la direction régionale Maghreb a été installée animant un réseau de 118 membres dans quatre pays : l’Algérie, la Libye, le Maroc et la Tunisie. Elle compte 4 implantations dans trois pays : trois campus numériques francophones (CNF) à Alger (Algérie), Rabat (Maroc) et à Tunis (Tunisie) et l’Institut de la Francophonie pour l’ingénierie de la connaissance et la formation à distance (IFIC) à Tunis.
L’objectif dans cette région précisément est de valoriser le potentiel scientifique et de là des jeunes face à la problématique de la massification et le niveau de langue française des étudiants. Ces deux obstacles impactent en effet négativement la qualité de l’enseignement, le taux d’échec et l’insertion professionnelle. Et c’est dans ce sens que l’AUF Maghreb œuvre pour la modernisation. Ses priorités tournent autour de la facilitation de l’accès à l’emploi des jeunes diplômés, de l’amélioration de la qualité de la gouvernance et de la promotion de la recherche en langue française.

1 million d’euros pour subventionner des projets de jeunes

Dans le cadre de son plan d’action spécial Covid-19, l’AUF avait lancé, du 10 avril au 5 mai 2020, un appel à projets international pour soutenir, au sein de ses établissements membres, des initiatives d’étudiant·e·s, d’élèves-ingénieur·e·s et de jeunes chercheur·e·s liées à la pandémie. Un fonds exceptionnel de 500.000 euros y a été initialement consacré pour l’évaluation de près de 2.000 projets de 76 pays. Suite à l’engouement enregistré, l’AUF a doublé sa subvention qui atteint désormais un million d’euros. Cette manne permettra de financer 92 projets issus de 87 établissements membres dans 44 pays.

Composition de la direction générale, du cabinet, des directions centrales et des directions régionales

  • Les Vice-recteurs
    Alain Charbonneau, chargé du réseautage et des zones
    Amériques et Asie-Pacifique
    Pierre-Jean Loiret, Chargé des partenariats et des zones
    Afrique et Europe
  • Le Secrétaire général
    Abderrahmane Rida
  • La Cheffe de cabinet, les conseillers et la chargée de mission
    Marielle Payaud, cheffe de cabinet
    Georges Malamoud, conseiller Stratégie et Numérique
    Aicha Moutaoukil, conseillère Politique et Relations publiques
    Driss Sayah, conseiller Innovation et Partenariats
    Annick Suzor-Weiner, chargée de mission
  • Les directrices et directeurs des services centraux
    Pascale Blanc, Direction du Numérique
    Brigitte Chotel, Direction de la Communication
    Christophe Dernbach, Direction des Finances
    Jean-François Lancelot, Direction des Réseaux
    Sabine Lopez, Direction des Projets
    Cynthia Mvié-Lépine, Direction des Ressources humaines
    Ivana Radic, Direction du Juridique
  • Les directrices et directeurs régionaux de l’AUF
    Aïssatou Sy-Wonyu, AUF Afrique centrale et Grands Lacs
    Ouidad Tebbaa, AUF Afrique de l’Ouest
    Linda Cardinal, AUF Amériques
    Jean-Marc Lavest, AUF Asie-Pacifique
    Saulo Neiva, AUF Caraïbe
    Mohamed Ketata, AUF Europe centrale et orientale
    Olfa Zéribi, AUF Europe de l’Ouest
    Danielle Pailler, AUF Maghreb
    Jean-Noël Baléo, AUF Moyen-Orient
    Clément Ramiarinjaona, AUF Océan Indien

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *