SociétéUne

Généralisation de l’AMO : Les agents et courtiers d’assurance anticipent les changements

© D.R

Du point de vue du régulateur, l’heure est à la conception de schémas de couverture plus inclusifs.

Assurance : Les intermédiaires d’assurance, dont le portefeuille comprend majoritairement de « la maladie », ont discuté à Casablanca les perspectives de leur métier à la veille de la généralisation de l’AMO.

La généralisation de l’AMO a été au cœur de la 8ème rencontre des agents et courtiers d’assurance au Maroc. Ce rendez-vous organisé, jeudi à Casablanca, par la Fédération nationale des agents et courtiers du Maroc (FNACAM) ouvre la réflexion sur les perspectives de l’intermédiation d’assurance à la veille du transfert de 1 million d’assurés vers la CNSS. Un basculement qui, selon les professionnels, engendrera des changements profonds dans l’activité assurantielle dans les années à venir. D’où la nécessité d’adapter les modes opératoires à cette nouvelle donne et d’innover. « La FNACAM souhaite faire des propositions concrètes au secteur pour limiter les répercussions de ce passage obligatoire à l’AMO », indique dans ce sens Farid Bensaid, président de la FNACAM. Dans son intervention, le porte-parole des agents et courtiers d’assurance au niveau national met l’accent sur la nécessité de diversifier le métier.

Une orientation qui offrira des perspectives prometteuses pour l’avenir des intermédiaires et pourrait constituer une alternative pour compenser les pertes futures. « Ces nouveaux services renforcent notre capacité à répondre aux besoins évolutifs du marché », souligne M. Bensaid. Du côté de l’Autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale (ACAPS), son président Abderrahim Cheffai a mis l’accent sur l’impératif de résilience du secteur de l’assurance. « Notre responsabilité à tous est de maintenir un secteur des assurances résilient tout en créant les conditions favorables à son développement », a-t-il expliqué. Et de poursuivre : «Nous travaillons avec l’ensemble des acteurs pour l’évaluation de l’impact de ce basculement sur le secteur des assurances. L’objectif est de préparer à cette réforme inéluctable en proposant des solutions pour développer l’assurance maladie complémentaire tout en trouvant un positionnement adéquat pour les intermédiaires d’assurances ». Du point de vue du régulateur, l’heure est à la conception de schémas de couverture plus inclusifs.

« Nous estimons à cet effet que l’obligation ne doit pas être la seule solution à la promotion de l’inclusion. Pour gagner le pari, les assureurs et les intermédiaires doivent investir davantage dans la promotion et la commercialisation de la couverture autre que l’assurance obligatoire », peut-on relever du président de l’ACAPS qui évoque par la même occasion la diversification des points d’accès aux populations comme axe capital pour le développement de l’assurance. Il est à noter que l’ACAPS en collaboration avec la FNACAM et la Fédération marocaine des assurances se penchent actuellement sur une étude stratégique dont les résultats seront dévoilés d’ici fin 2024.

La finalité étant d’explorer de nouveaux leviers pour le marché des assurances. Mohamed Hassan Bensalah, le président de la FMA, énumère dans ce sens la nécessité de rendre la RC habitation obligatoire. Il est également question de faire preuve de plus de créativité pour explorer de nouveaux horizons et prendre de nouveaux risques sur certaines garanties. Rappelons que cette 8ème rencontre met le Burkina Faso à l’honneur. Elle coïncide également avec la fin du mandat du bureau actuel de la FNACAM. Créée depuis plus de 31 ans, la Fédération bénéficie du soutien et concours des plus importants intermédiaires d’assurance de la place mais aussi des cabines de moyenne et petite taille. Elle est par ailleurs l’unique fédération agréée par l’ACAPS.

Articles similaires

ActualitéUne

En application des Hautes Instructions Royales, M. Akhannouch préside une réunion consacrée au recensement général de la population

Mobilisation générale pour la réussite du Recensement général. En application des Hautes...

ActualitéUne

Une réunion mercredi du Conseil de gouvernement

Un Conseil de gouvernement se tiendra mercredi sous la présidence du chef...