Généralisation du préscolaire : Où en est la stratégie nationale ?

Généralisation du préscolaire : Où en est  la stratégie nationale ?

Un référentiel national de qualité sera prochainement élaboré

L’Unicef au Maroc en partenariat avec l’Instance nationale d’évaluation auprès du Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique (INE-CSEFRS) s’apprête à évaluer la stratégie de généralisation et la qualité de l’éducation préscolaire au Maroc. C’est ainsi qu’un appel à consultation vient d’être lancé pour mener cette évaluation qui dressera un premier bilan du programme de généralisation du préscolaire au Maroc. Il s’agit de garantir à tous les enfants l’accès aux structures d’éducation du préscolaire tout en améliorant la qualité de ces dernières grâce à des services bien intégrés, fondés sur une conception commune de leur rôle, des programmes cadres les plus efficaces, des compétences du personnel et des modalités de gouvernance nécessaires. Ainsi, l’objectif final de cette évaluation est d’orienter la politique publique à travers une appréciation des politiques mises en œuvre, de leur efficacité eu égard aux objectifs nationaux pour assurer une éducation préscolaire de qualité et accessible à tous les enfants et orienter les politiques vers des voies plus efficientes en termes d’amélioration des services d’éducation préscolaire et leur généralisation à terme.

Les résultats de l’évaluation consisteront à recenser et à examiner les difficultés, les modèles de bonnes pratiques et les moyens de transposer les solutions efficaces. Il faut rappeler qu’en 2017-18, malgré un taux de préscolarisation de 49,6%, seuls 13% des élèves en âge de scolarité dans le préscolaire avaient été accueillis dans le secteur public. En juillet 2018, le ministère de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a lancé le programme national de généralisation et de développement du préscolaire, dans le but de surmonter les obstacles et les dysfonctionnements que connaît cet enseignement et de garantir la généralisation du préscolaire pour les 4-5 ans à l’horizon 2027-2028. L’accès à l’éducation préscolaire a connu depuis le lancement du programme national un progrès soutenu faisant passer le taux de préscolarisation au Maroc de 49% en 2017 à plus de 72% en 2020.

Un référentiel national de qualité
Le ministère de l’éducation nationale en collaboration avec l’Unicef a lancé un appel à consultation pour l’élaboration d’un référentiel de qualité de l’éducation préscolaire au Maroc. Le développement de ce référentiel sera piloté par l’unité centrale du préscolaire au sein du ministère et l’Unicef en coordination avec l’ensemble des directions centrales intervenantes dans la mise en œuvre du programme national de généralisation de l’éducation préscolaire. La mise en œuvre de la politique nationale a été accompagnée depuis son lancement par un dispositif normatif incluant les documents d’orientation et techniques adressés aux acteurs éducatifs qui après deux ans de mise en œuvre nécessitent une revue pour une consolidation plus efficace œuvrant à une meilleure visibilité et lisibilité des normes et standards de mise en œuvre des services d’éducation préscolaire. Ainsi, à travers cet appel à consultation, le bureau d’étude devra élaborer un benchmark international des référentiels et dispositifs d’assurance qualité de l’éducation préscolaire. Le benchmark devra guider la structure à adopter pour le référentiel national de qualité à adopter ainsi que la proposition de bonnes expériences et pratiques à suivre ou adapter pour assurer la qualité des services préscolaires au Maroc.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *