Gouvernance des données : Une priorité pour la CNDP

Gouvernance des données : Une priorité pour la CNDP

Rencontres scientifiques de la CMR

La Caisse marocaine des retraites (CMR) a co-organisé avec la CNDP (Commission nationale de contrôle de la protection des données à caractère personnel) la 3e édition de ses Rencontres scientifiques, en mode webinaire, le 19 décembre 2020, sous le thème «Digitaliser, innover et protéger les données à caractère personnel : Quelle approche pour le secteur de la prévoyance sociale ?». Dans son allocution à l’occasion de cette troisième édition, le président de la CNDP, Omar Seghrouchni, a signalé que la formation et la clarification des mécanismes de protection des données sont à la tête des priorités de la Commission, d’autant plus qu’il existe un fossé entre le texte de loi et sa perception par les individus. M. Seghrouchni a indiqué que la protection des données personnelles nécessite de garantir la fiabilité des personnes qui les traitent, de développer les textes juridiques actuels, de sensibiliser les citoyens sur le champ et le processus de protection et d’avoir une vision proactive qui assure l’assimilation du développement numérique massif.

Le président de la CNDP a assuré que son organisme travaille intensivement avec des organes similaires en Afrique et en Europe pour relever les grands défis actuels et futurs, notamment se doter d’une identité numérique, conformément à la feuille de route pour la coopération numérique du secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies. Pour sa part, l’avocate au Barreau de Casablanca, Myriame El Khiati, a abordé la question de la protection des données personnelles dans le secteur de la santé. Celle-ci a relevé que la digitalisation des données de santé et leur échange en toute sécurité entre spécialistes permettent une compréhension précise de l’état de santé du patient, aident les médecins à fournir un traitement approprié, et améliorent l’accès aux services de santé. Mme Al Khiati a également fait savoir que la prochaine opération de vaccination contre le nouveau coronavirus constituera une étape importante pour s’arrêter sur l’efficacité de la digitalisation dans ce secteur, notamment en ce qui concerne la gestion des prises de rendez-vous pour se faire vacciner.

Dans le secteur bancaire, le directeur général adjoint de CIH Bank en charge des services technologiques, organisation et qualité, Driss Bennouna, a indiqué que la préservation des données personnelles est devenue un enjeu urgent dans le contexte de la révolution technologique, notamment dans le secteur bancaire. Le directeur de l’audit et du contrôle de la Caisse interprofessionnelle marocaine de retraite, Rabi Abouamama, il a relevé que son institution a trouvé un équilibre entre la protection des données personnelles des clients et la facilitation de leur accès aux services. A l’issue de ce webinaire, d’importantes recommandations ont été formulées, à savoir l’adoption d’une approche sectorielle afin d’adresser la problématique de protection des données à caractère personnel en lien avec les besoins de transformation du secteur.

Les participants ont aussi mis l’accent sur l’importance de mettre en œuvre une gouvernance des données permettant de concilier les exigences business et la conformité. Il est aussi question d’intégrer le principe privacy by design dès les 1ères étapes de conception et déploiement des projets impliquant le traitement de données. Il s’agit aussi de promouvoir l’éducation et la formation dans le numérique et doter les organismes de compétences spécialisées dans le domaine de la protection des données (formation Data Protection Officer) et de traiter la protection des données à caractère personnel comme une opportunité pour le digital et non comme une contrainte.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *