Grippe saisonnière : La vaccination se fera uniquement sur prescription médicale

Grippe saisonnière : La vaccination se fera uniquement sur prescription médicale

Lancement de la campagne nationale ce lundi

Le ministère de la santé a procédé ce lundi 2 novembre au lancement de la campagne nationale de vaccination contre la grippe saisonnière. Cette campagne qui a lieu cette année dans un contexte inédit de crise sanitaire se tient sous le slogan «Certains sont plus fragiles face à la grippe : Vaccinons-nous, Protégeons-nous et nos proches !». Elle se poursuivra selon l’évolution de la situation épidémiologique. La grande nouveauté cette année est que la vaccination se fera uniquement sur prescription médicale. Ainsi, les personnes voulant se faire vacciner doivent impérativement être munies d’une ordonnance médicale. Le ministère de la santé a ainsi diffusé une circulaire datée du 1er novembre aux directeurs régionaux de la santé, au président du Conseil national de l’ordre des pharmaciens et au Président du conseil national de l’ordre national des médecins.

Le ministère justifie cette décision par l’optique d’assurer une disponibilité et un accès équitable du vaccin antigrippal sur toutes les régions du Royaume. Le ministère de la santé qui n’exclut pas la co-circulation du virus de la grippe saisonnière et du virus SARS-Cov2 encourage vivement les personnes à risques de se faire vacciner. Les personnes prioritaires à vacciner au début de la campagne sont : les femmes enceintes au cours des deuxième et troisième trimestres de la grossesse, les enfants de moins de 5 ans, les personnes âgées de 65 ans et plus, les patients souffrant d’insuffisance rénale terminale, les patients atteints de maladies chroniques.

Sont également concernés, les professionnels de santé. La vaccination permet au personnel de santé, en plus de leur protection individuelle et celle de leur entourage familial et professionnel, la prévention de la transmission de la maladie aux patients admis dans les structures de soins. Cette année, l’enjeu est de taille car les symptômes de Covid-19 sont similaires à ceux de la grippe. Et il risque durant la période hivernale d’y avoir une co-circulation des deux virus. Les autorités sanitaires veulent éviter un afflux de patients atteints d’une forme grave de la grippe saisonnière, le système de santé étant déjà sous pression.

Un nouveau vaccin sur le marché

Le nouveau vaccin antigrippal mis sur le marché est le Vaxigrip quadrivalent. Son PPV (prix de vente public) est de 123,50 DH. La particularité de ce nouveau vaccin par rapport au précédent, à savoir le Vaxigrip trivalent, est qu’il permet une protection plus élargie et améliore l’efficacité vaccinale. Il est important de signaler que la mise au point d’un vaccin antigrippal de grande qualité est un processus qui dure environ 6 mois, entre l’identification des souches virales circulantes par l’OMS et la mise à disposition dans les pharmacies la même année. Jusqu’à présent, le vaccin utilisé au Maroc pour prévenir la grippe saisonnière était trivalent ciblant systématiquement des virus appartenant aux deux sous-types A et à l’un ou l’autre des lignages B.

L’efficacité protectrice des vaccins trivalents est diminuée lors des saisons où des virus appartenant aux deux lignages B co-circulent ou encore lorsque la souche de virus de type B circulante dominante appartient à un lignage différent de celui de la souche vaccinale. Le vaccin quadrivalent contient 4 souches du virus. En ciblant des virus appartenant aux deux lignages B, les vaccins quadrivalents améliorent la concordance antigénique entre les souches de type B circulantes et vaccinales. Le vaccin quadrivalent présente ainsi des avantages substantiels en termes de santé publique : réduction des cas de grippe, des décès et hospitalisations.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *