Société

Guelmim accueille chaleureusement la Caravane de la paix

© D.R

Les acteurs de la société civile de Guelmim ont exprimé leur forte adhésion à la Caravane de la paix pour le soutien au projet d’autonomie au Sahara, qui a fait escale mercredi dans la ville sur son chemin entre Bruxelles et Lagouira. A son arrivée, la Caravane de la paix a été accueillie Place du serment (Al-Qassam) par le wali de la région de Guelmim-Smara et gouverneur de la province, Ahmed Himdi, les élus et les populations de la ville, venus spontanément exprimer leur soutien massif à cette initiative qui traduit l’attachement de tous les Marocains, où qu’ils soient, à leur identité. Brandissant des portraits de SM le Roi Mohammed VI et les couleurs nationales, les participants à la caravane ont scandé des slogans réaffirmant leur attachement à la marocanité des provinces du Sud et à la proposition marocaine d’autonomie, soulignant qu’elle offre la solution idéale et réaliste au règlement du conflit artificiel autour de la question du Sahara. Dans une allocution à l’occasion, Zahra Haidara, présidente de l’Association sahraouie pour la solidarité avec le projet d’autonomie, organisatrice de la manifestation, a dénoncé les crimes et violations des droits de l’Homme commis dans les camps de Tindouf, dans le sud algérien, soulignant qu’il est temps d’agir pour que soit levé le siège dont souffrent les populations séquestrées dans cette «grande prison», afin qu’elles puissent rejoindre les leurs et jouir de la liberté et de la paix dans leur pays, le Maroc. Mme Haidara a fait remarquer que la participation de personnes d’autres nationalités à cette manifestation est éloquente quant au soutien dont bénéficie, dans le monde, le projet d’autonomie au Sahara dans le cadre de la souveraineté du Maroc, soulignant que cette proposition ouvre la voie à l’édification d’un Maghreb arabe solidaire et complémentaire. La caravane, à laquelle participent des personnes de différentes nationalités (Algérie, Tunisie, Irak et Palestine) aux côtés de Marocains résidant en Europe, notamment en Belgique, en France, en Italie, en Espagne et au Luxembourg, avait auparavant fait escale à Tiznit où elle a été accueillie par la population locale venue spontanément exprimer son soutien à cette initiative d’appui à la proposition marocaine d’autonomie dans les provinces du Sud. Elle doit ensuite reprendre sa route vers Lagouira à travers les villes de Tan Tan, Tarfaya, Laâyoune, Boujdour et Dakhla.

Articles similaires

SociétéUne

Visa Schengen : Les Marocains ont soumis 591.401 demandes en 2023

Le Maroc est le quatrième pays d’origine ayant déposé le plus de...

RégionsSociété

La région Beni Mellal-Khénifra énumère les acquis de l’INDH

Sous le thème «Les mille premiers jours : fondement de l’avenir de...

Société

Persistance des stéréotypes

Une conférence-débat sur «la représentation du handicap dans les contenus médiatiques» a...

Société

Ce que recommande l’IRES

L’institut royal des études stratégiques (IRES) a émis plusieurs propositions destinées à...