Hausse de 222% des cas positifs en une semaine

Hausse de 222% des cas positifs en une semaine

Le Maroc enregistre un premier décès lié au variant Omicron

Le variant Omicron a fait une première victime au Maroc. Il s’agit d’une femme âgée de 67 ans souffrant de maladies chroniques et qui n’avait pas reçu sa dose de rappel, a précisé Dr. Mouad Mrabet, coordinateur du Centre national des opérations d’urgence de santé publique au ministère de la santé. Présentant le bilan bimensuel de la situation épidémiologique au Maroc (du 20 décembre au 2 janvier), le Dr Mrabet a indiqué que 7 autres personnes contaminées par Omicron ont été admises aux services de réanimation et de soins intensifs. Le Maroc fait face depuis trois semaines à une troisième vague de transmission communautaire.

Les indicateurs montrent que cette vague se caractérise par «une grande variation hebdomadaire du nombre de cas», selon le Dr Mrabet. Le taux de variation était de 50% durant la première semaine, puis de 150% la deuxième semaine, pour atteindre une augmentation de 222,5% au cours de la troisième (27 décembre au 2 janvier) avec un total de 10.658 cas d’infection recensés. Cette accélération fulgurante des contaminations s’est confirmée par le niveau d’évolution hebdomadaire du taux de positivité qui est passé de 1,6% la première semaine à plus de 10% la semaine dernière. Le taux de reproduction s’est établi à 1,39.

Les cas admis en réanimation et aux soins intensifs sont en hausse avec 152 nouveaux cas durant la semaine dernière. Le Dr Mrabet a fait remarquer que les décès restent «peu nombreux». Cela dit, ils commencent néanmoins à augmenter en passant de 13 cas durant la première semaine de la transmission communautaire à 27 pendant la troisième semaine. La campagne nationale de vaccination a connu une légère évolution, avec un taux de primo-vaccinés établi à 67,3% contre 63% pour la deuxième dose et seulement 8,5% pour la troisième dose. Pour faire face au nouveau variant, le ministère de la santé a réitéré son appel à l’ensemble des citoyens pour poursuivre le strict respect des mesures préventives en vigueur et adhérer massivement à la campagne nationale de vaccination, et plus particulièrement la troisième dose qui contribuera au renforcement de l’immunité.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *