970x250

HCR : Le Maroc compte 19.330 réfugiés et demandeurs d’asile au 31 mai 2022

HCR : Le Maroc compte 19.330 réfugiés  et demandeurs d’asile au 31 mai 2022

Leur nombre a légèrement régressé par comparaison aux mois de mars et avril

La ville de Rabat continue de regrouper le plus grand nombre de réfugiés avec un chiffre établi à 1.508 (15,5%). En seconde place figure Casablanca avec 965 réfugiés (9,9%). Viennent ensuite les villes d’Oujda (891), Nador (697), Marrakech (558), Fès (495), Meknès (470), Kénitra (440).

Un record ! Plus de 100 millions de personnes dans le monde ont été contraintes de fuir leur foyer. La guerre en Ukraine, ainsi que d’autres situations d’urgence, comme celles qui prévalent en Éthiopie, au Burkina Faso, au Myanmar, au Nigeria, en Afghanistan ou en République démocratique du Congo, ont contribué à ce chiffre alarmant. La journée mondiale du réfugié qui a été célébrée le 20 juin a été l’occasion pour le Haut-commissariat aux réfugiés (HCR) d’appeler les Etats à arrêter les guerres et les conflits en vue de lutter contre les déplacements forcés.

Au Maroc, le HCR et ses partenaires continuent de s’engager pour la protection des réfugiés dans l’esprit de la Politique nationale d’immigration et d’asile (PNIA) et du Pacte mondial pour les réfugiés. Selon les derniers chiffres du HCR au Maroc, le nombre des réfugiés et des demandeurs d’asile s’élève à 19.330 au 31 mai 2022. A noter que leur nombre a légèrement régressé en passant de 19.620 à fin mars à 19.515 au mois d’avril puis 19.330 à fin mai. Le nombre des réfugiés s’est ainsi établi à 9.701. Sans grande surprise, les réfugiés syriens sont toujours en tête avec un total de 5.204. En seconde position figure le Yémen avec 1.190 réfugiés. Viennent ensuite la République Centrafricaine (1.087), le Soudan du Sud (399), la Côte d’Ivoire (361), la Palestine (263), la République démocratique du Congo (188), le Cameroun (178), la Guinée (158), l’Irak (128), le Soudan (115), le Sénégal (110), le Mali (59), le Nigeria (27) et la Gambie (2).

Selon les données du HCR, 63% des réfugiés sont des hommes, soit un nombre établi à 6.112 contre 3.589 pour le sexe féminin (37%). La répartition par âge montre que la majorité des réfugiés est âgée de 18 à 59 ans. Ils représentent 67% de la population globale des réfugiés, soit 6.497. Les réfugiés âgés de 60 ans et plus ne représentent que 2,7%, soit un nombre établi à 259. La population âgée de 0 à 17 ans représente 30,3%, soit un total de 2.945 (1.101 âgés de 0 à 5 ans, 1.145 âgés de 6 à 12 ans et 699 âgés de 13 à 17 ans). S’agissant du niveau d’instruction des réfugiés, le HCR signale que 22% n’ont aucun niveau scolaire, 30% ont le niveau du primaire, 25% ont le niveau du secondaire et 20% ont un niveau d’études universitaires. Pour ce qui est de leur ancienne occupation dans leur pays d’origine, 26% des réfugiés étaient sans emploi, 23,7% travaillaient dans le secteur tertiaire (services, profession libérale), 9% sont des étudiants alors que 6,8% travaillaient dans le secteur primaire essentiellement dans l’agriculture. Seulement 1,7% étaient employés dans le secteur secondaire (industrie). Par ailleurs, la ville de Rabat continue de regrouper le plus grand nombre de réfugiés avec un chiffre établi à 1.508 (15,5%).

En seconde place figure Casablanca avec 965 réfugiés (9,9%). Viennent ensuite les villes d’Oujda (891), Nador (697), Marrakech (558), Fès (495), Meknès (470), Kénitra (440). Ces 8 villes accueillent 62% des réfugiés au Maroc. Le reste (3.677) est éparpillé dans les autres villes. Notons que 21,5% des réfugiés enregistrés auprès du HCR au Maroc, soit 2.086, ont des besoins spécifiques. Parmi ces réfugiés, 472 avec une condition médicale sérieuse, 184 enfants dans des situations à risques, 72 personnes âgées à risque, 203 femmes dans des situations à risque, 53 réfugiés victimes de torture. Concernant les demandeurs d’asile, leur nombre s’est établi à 9.629 au 31 mai 2022. Ils viennent majoritairement de Guinée avec 2.648 demandeurs, suivis du Sénégal (1.304), Soudan (1.205), Côte d’Ivoire (1.061), Cameroun (1003), Mali (804), Nigeria (428), République démocratique du Congo (203), Gambie (147), Soudan du Sud (33), Irak (8). Pour rappel, en 2021, le nombre de réfugiés et de demandeurs d’asile au Maroc s’était établi à 18.248.

Plus de 100 millions de personnes déracinées à travers le monde

En mai 2022, plus de 100 millions de personnes étaient déracinées à travers le monde en raison de persécutions, de conflits, de violences, de violations des droits humains ou de graves perturbations à l’ordre public. Fin 2021, ce chiffre était de 89,3 millions, soit une augmentation de 8% par rapport à l’année précédente et bien plus du double du chiffre d’il y a dix ans, selon le rapport annuel du HCR sur les tendances mondiales.

«Chaque année au cours de la dernière décennie, les chiffres n’ont cessé d’augmenter», a indiqué le Haut commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, Filippo Grandi. «Soit la communauté internationale se mobilise pour réagir face à ce drame humain, pour mettre fin aux conflits et parvenir à des solutions durables, soit cette tendance dramatique se maintiendra».

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.