CouvertureSociétéUne

Health Tech : la suède mène l’offensive sur le marché marocain

© D.R

Un roadshow annoncé au mois de mai dans plusieurs villes du Royaume avec la participation de grands noms suédois dans le domaine de la santé

Médecine. La dynamique actuelle enclenchée par la généralisation de la couverture sociale au Maroc attire les entreprises étrangères désireuses de s’y implanter. C’est le cas pour la Suède qui compte bien y nouer des partenariats.

Les détails.

Les Suédois arrivent. Les entreprises suédoises comptent s’implanter sur le marché marocain avec un intérêt particulier au domaine de la santé et la Health Tech. Un roadshow vient d’être annoncé au mois de mai par l’ambassade de la Suède dans plusieurs villes du Royaume avec la participation de grands noms suédois dans le domaine. «L’innovation suédoise s’associe à celle du Maroc pour créer un changement qualitatif dans le domaine de la santé. En mai, une délégation d’entreprises suédoises de premier plan dans des domaines tels que les soins contre le cancer et les soins néonatals se rendra à Rabat, Casablanca et Marrakech pour rencontrer des acteurs clés du secteur de la santé marocain.

Une coopération étroite entre la Suède et le Maroc permettra de développer la protection de la santé», annonce l’ambassade suédoise. L’accent sera mis sur les innovations dans le secteur de la santé alors que la Health Tech devient une priorité. Il faut préciser que la Health Tech ou la technologie de la santé est définie par l’Organisation mondiale de la santé comme «l’application de connaissances et de compétences organisées sous la forme d’appareils, de médicaments, de vaccins, de procédures et de systèmes développés pour résoudre un problème de santé et améliorer la qualité de vie. La Suède semble nourrir de nouvelles ambitions sur le marché marocain. Dans ce sens, le secteur de la santé et les traitements de pointe ne sont qu’un début. Les Suédois semblent manifester également un intérêt pour d’autres projets annoncés par le Maroc récemment, notamment l’hydrogène vert. «Le Maroc a récemment lancé l’Offre Maroc pour promouvoir l’hydrogène vert dans le pays.

Le projet suédois HYBRIT vise également à révolutionner la production d’acier sans énergie fossile d’ici 2045, conformément aux objectifs nationaux. Cette utilisation pionnière de l’hydrogène au lieu du charbon a permis la livraison du premier lot d’acier vert à Volvo», précise la même source. Il faut préciser que la Suède a été parmi les premiers pays à avoir noué des relations avec le Maroc, et ce depuis plusieurs siècles. En effet, ce pays scandinave entretient des contacts avec le Maroc depuis 1763, date à laquelle un traité maritime a été signé entre les deux pays.
La Suède a une ambassade à Rabat depuis 1958 et le Maroc a une ambassade à Stockholm depuis 1986.
Aujourd’hui, la Suède semble vouloir aller de l’avant dans la coopération bilatérale encouragée par la dynamique économique actuelle au Maroc.

Précurseur
La santé est l’un des domaines de prédilection pour l’économie suédoise, considérée comme précurseur en la matière. Le système de santé en Suède est majoritairement public, tant pour le financement que la fourniture des soins (la part publique atteint 86% des dépenses totales de santé, vs 80 % en moyenne en Europe). Il est décentralisé dans 21 régions et 290 communes. La e-santé et les Life Sciences sont les deux axes principaux de développement du secteur de la santé en Suède via des stratégies nationales: «Vision e-Health 2025« avec l’objectif affiché de devenir le meilleur pays au monde en e-santé dès 2025 et «Sweden Life Sciences strategy».

Ce pays nordique excelle notamment dans la télémédecine sachant que le Maroc a fait le choix de la médecine connectée pour garantir un accès équitable aux soins. Dans ce sens, le programme des Unités médicales mobiles connectées – Fondation Mohammed V pour la Solidarité a été lancé au Maroc pour améliorer l’accès des populations du monde rural aux prestations médicales et représente un nouveau modèle d’intervention qui combine soins de proximité et télémédecine. Fruit d’un partenariat entre la Fondation Mohammed V pour la Solidarité, le ministère de la santé et de la protection sociale et la société prestataire Mediot Technology, ce programme pilote a consisté, dans sa première phase lancée par le Souverain le 28 octobre 2023, en le déploiement de 50 Unités médicales mobiles connectées au niveau de 34 provinces et réparties entre neuf régions du Royaume.

La deuxième phase porte sur le déploiement de cinquante nouvelles Unités médicales mobiles connectées. Chaque Unité médicale mobile connectée comprend un bloc médical composé de deux box polyvalents de consultations et de soins, dotés des instruments médicaux de base, du mobilier médical, de système de connectivité et d’une gamme complète d’équipements biomédicaux de dernière génération qui servent d’outils de travail pour les consultations à distance. Le fonctionnement est assuré par une équipe dédiée (un médecin généraliste, deux infirmiers [ères] et un cadre administratif) qui prend en charge les consultations de médecine générale en présentiel, la télé-expertise, les actes de soins ambulatoires et le suivi des programmes de santé publique. Les responsables suédois pourraient miser sur le secteur de la télémédecine comme porte d’entrée sur le marché national.

A noter enfin qu’un Conseil consultatif des affaires Maroc-Suède, qui vise à promouvoir les relations et échanges d’expertises entre les communautés d’affaires en Suède et au Maroc, avait été lancé officiellement, fin 2022 à Stockholm. Le «Morocco-Sweden Advisory Business Council» s’assigne pour objectif principal de «promouvoir les relations économiques, commerciales, financières, technologiques, professionnelles et culturelles, et les liens d’amitié entre les communautés d’affaires dans les deux pays, mais aussi dans leurs zones de développement respectives».

A cette époque, Lynda Nyberg, membre du conseil d’administration d’entreprises technologiques suédoises, a souligné que ce conseil constitue une «nouvelle étape» en faveur du renforcement de la coopération économique entre les deux pays. Cette coopération, a-t-elle assuré, «ne pourra que contribuer au renforcement des projets d’investissements, notamment dans le secteur technologique, qui se développe de plus en plus au Maroc».

Diplomatie
Engagement. Le ministre suédois des affaires étrangères, Tobias Billström, a salué l’engagement permanent et le rôle de leadership de Sa Majesté le Roi Mohammed VI dans la promotion des valeurs de coexistence et des dialogues inter-religieux. M. Billström, qui s’exprimait lors d’un Ftour (rupture de jeûne) organisé début avril par l’ambassade du Maroc à Stockholm, a souligné que le Maroc représente «un modèle de tolérance unique». Il a exprimé, à cette occasion, sa joie de participer, une fois de plus cette année, à ce Ftour, placé sous le signe «Maroc, terre de coexistence et de convergence de civilisations, de cultures et de religions», précisant qu’il s’agit d’un «moment d’exception autour des valeurs authentiques de la tolérance et de la compassion, incarnées par le Maroc en parfaite consonance, avec son développement et sa modernité». Devenu un rituel annuel, ce Ftour a été érigé en un appel à la Paix et au Vivre-ensemble, réunissant une pléiade de personnalités, notamment la Maire de Danderyds, des parlementaires, plusieurs ambassadeurs, de hauts responsables du ministère suédois des aAffaires étrangères ainsi que des représentants du monde des affaires et de la société civile. Lors de son allocution de bienvenue, l’ambassadeur du Maroc en Suède, Karim Medrek, a souligné que ce «Ftour pour la Paix» est venu symboliser la coexistence, la diversité et la richesse du patrimoine millénaire du Royaume, valeurs cardinales qui animent le Maroc depuis des temps immémoriaux. A cette occasion, le diplomate marocain a indiqué que même dans les moments les plus difficiles, le Royaume demeure un exemple en matière de vivre-ensemble, grâce à l’engagement constant de Sa Majesté le Roi, en faveur de la paix et de la tolérance, faisant du Royaume un exemple en matière de coexistence harmonieuse.

Articles similaires

ActualitéUne

INDH: un 19ème anniversaire sous le signe de la sensibilisation et de la mobilisation sur l’importance vitale des 1000 premiers jours de la vie d’un enfant

L’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH) célèbre, samedi, le 19ème anniversaire...

ActualitéSociétéUne

Ait Taleb lance à Boujdour les services de six centres de santé urbains et ruraux

Le ministre de la Santé et de la Protection sociale, Khalid Ait...

EconomieUne

Écotourisme : Trois sites bientôt aménagés à Ifrane

Le Maroc compte plusieurs zones forestières et a conçu une stratégie (Forêts...

ActualitéUne

L’ambassadeur Amrani rencontre Ajay Banga: ferme volonté de renforcer la coopération entre la Banque mondiale et le Maroc

Moins d’un an après avoir organisé avec succès ses Assemblées annuelles à...