Il vise à mieux comprendre son fonctionnement : Publication d’un guide pour bien préparer sa retraite

Il vise à mieux comprendre son fonctionnement : Publication d’un guide pour bien  préparer sa retraite

L’Autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale (ACAPS) vient de publier un guide d’information sur la retraite.

Le document vise à mieux comprendre le fonctionnement de la retraite en vue d’aider les personnes à mieux la préparer. Le guide rappelle que la retraite est la situation dans laquelle se trouve un travailleur qui, après avoir atteint un âge bien précis, quitte le monde professionnel de façon définitive et perçoit une somme d’argent appelée pension de retraite en contrepartie des cotisations qu’il effectuait lorsqu’il était actif.
La pension de retraite n’est pas égale au salaire perçu lorsque la personne était active mais elle prend en considération le salaire pour être calculé. Ainsi, le montant de cette pension dépend de plusieurs facteurs (type de régime, nombre de jours de cotisation, salaire, etc.).

Au Maroc, il existe plusieurs régimes de retraite qui diffèrent les uns des autres selon leurs statuts juridiques, leurs modes de gestion, leurs ressources, leurs prestations ainsi que les conditions et les modalités de service de ces prestations. «On peut distinguer par exemple entre un régime à prestations définies et un régime à cotisations définies. Dans le régime à prestations définies, les prestations qui seront servies à l’âge de la retraite sont fixées dès le départ, notamment le montant de la pension de retraite ou, le plus souvent, la façon de la calculer ; tandis que le régime à cotisations définies consiste à fixer au départ les montants des cotisations à verser», indique le guide d’information. Il existe un système de coordination entre les régimes de retraite de base. Cela signifie que toute personne ayant été assujettie successivement à deux ou plusieurs régimes de retraite de base sans remplir les conditions de durée d’affiliation requise par la législation des régimes ou n’ayant pas fait valoir ses droits à pension, pourra bénéficier de ce système de coordination pour déterminer et liquider ses droits à pension auprès des régimes concernés.

Autrement dit, si une personne a été affiliée à plusieurs régimes de retraite obligatoires de base durant sa carrière, elle ne doit pas omettre de déclarer à son dernier régime de base l’ensemble des durées d’affiliation à ces différents régimes. Quant aux bénéficiaires des régimes de retraite, il s’agit des fonctionnaires de l’Etat, civils et militaires ; des travailleurs du secteur privé ; des travailleurs du secteur public ainsi que des professionnels, travailleurs indépendants et des personnes non salariées exerçant une activité libérale. Pour pouvoir bénéficier d’un régime de retraite, il faut remplir plusieurs conditions : faire partie de l’une des catégories de travailleurs qui ont droit à la pension de retraite, cotiser le nombre de jour fixé et atteindre l’âge de retraite fixé.

Calcul de la pension de retraite
Plusieurs éléments interviennent dans le calcul du montant de la pension de retraite, notamment le salaire, la durée du travail et le montant de la cotisation. Il existe des mécanismes qui permettent d’améliorer la pension de retraite. D’où l’intérêt de consulter les organismes proposant un régime de retraite complémentaire ainsi que les entreprises d’assurances et de réassurance pour effectuer des simulations et choisir le mécanisme le plus convenable. Il est important de signaler qu’il est possible d’améliorer le montant de sa pension de retraite en adhérant à un régime complémentaire ou en souscrivant à un plan d’épargne garantissant un revenu supplémentaire/en constituant une retraite complémentaire auprès d’une entreprise d’assurances et de réassurance. Il ne faut pas hésiter à vérifier si l’employeur a souscrit un produit d’assurance avec des entreprises d’assurance et de réassurance qui permettent de bénéficier de produits d’épargne à des conditions avantageuses.

A noter que la pension de retraite peut être versée au retraité sous forme d’une rente, ce qui signifie qu’une fois retraitée, la personne recevra une somme d’argent mensuellement et à vie, ou, dans certains cas, sous forme d’un capital, ce qui implique que la totalité de la pension sera versée à la personne en une seule fois lors de son départ à la retraite. Il faut savoir que le droit à la retraite ne se perd pas dès lors que la personne réunit toutes les conditions pour en bénéficier. Il faut toutefois veiller aux démarches et formalités administratives à accomplir pour que le dossier de pension de retraite soit traité dans les temps.

Décès du retraité

Suite au décès du retraité, les ayants droit (sa veuve, ses orphelins ou encore ses parents), remplissant certaines conditions, continuent de bénéficier d’une partie de sa pension (selon les conditions du régime). Pour bénéficier d’une partie de la pension du retraité décédé, ses ayants droit devront remplir certaines conditions et constituer un dossier à déposer auprès de la caisse de retraite.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *