970x250

Inclusion économique des jeunes : L’INDH montre la voie à Boulemane

Inclusion économique des jeunes : L’INDH montre la voie à Boulemane

Les projets inscrits dans le cadre de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), dans sa troisième phase, ont redonné espoir aux jeunes de la province de Boulemane en ouvrant la voie à plusieurs d’entre eux, pour intégrer le monde de l’entreprise et partant renforcer leur inclusion économique.

A travers l’accompagnement, l’encadrement et le financement, l’INDH a permis à ces jeunes de devenir productifs et de servir d’exemple à d’autres, appelés à tirer profit du précieux soutien apporté par cette grande initiative nationale.
Ikram Lamniai fait partie de ces jeunes qui ont frappé à la porte de l’INDH pour la concrétisation de son projet dans le domaine de la formation en informatique. «L’Initiative nationale pour le développement humain m’a donné, ainsi qu’à d’autres, la possibilité de réaliser mon projet pour sortir du chômage», a-t-elle confié à M24, chaîne d’information en continu de la MAP. Selon elle, le centre qu’elle a créé avec le soutien de l’Initiative dispense des formations en informatique, ainsi que des cours de langues étrangères, dans l’attente de s’ouvrir, bientôt, sur le soutien scolaire au profit des élèves de différents cycles.

De son côté, l’auto-entrepreneuse Fatima Zahra Azouz a réussi, elle aussi, à accéder à l’appui de l’INDH, après que son projet de supérette a été approuvé. Elle a tenu à saluer les efforts déployés par l’Initiative nationale pour le développement humain pour accompagner les jeunes porteurs de projets avant et après la création.
Pour Hicham Ikken, de la Division de l’action sociale (DAS) de la province de Boulemane, l’INDH a pu, à travers son action en matière d’inclusion économique des jeunes notamment, créer une dynamique soutenue en mettant en oeuvre son troisième programme dédié à l’accompagnement des jeunes entrepreneurs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.