Isolement à domicile de 5 jours pour les Marocains ou originaires du Maroc en provenance des pays de la liste B

Isolement à domicile de 5 jours pour les Marocains ou originaires du Maroc en provenance des pays de la liste B

( Mise à jour) Le ministère de la santé a procédé, dimanche dans la soirée à la mise à jour des pays de la liste B en ajoutant trois nouveaux pays à savoir la France, l’Espagne et le Portugal.

A partir du mardi 13 juillet à 23h59, ces 3 pays entrent officiellement dans la liste des pays de la zone B correspondant aux pays à risque élevé de propagation du Covid-19 et des variants. La liste B regroupe à présent 81 pays ( voir carte). Le ministère de la santé a actualisé, lundi, les dispositions sanitaires pour les voyages internationaux, Pour les voyageurs de la liste B vaccinés ou non qui souhaitent entrer au Maroc, voici ce qu’exige les autorités.

 

– Pour les voyageurs complétement vaccinés :

 

Ils doivent présenter un certificat attestant que la personne est complétement vaccinée par l’un des vaccins acceptés par le Maroc qui rappelons-le sont au nombre de 8 : AstraZenaca, Sinopharm, Sputnik, Pfizer/BioNtech, Janssen ( (Johnson & Johnson), Covishield ( Serum Institute of India), Moderna, Sinovac. Une personne est considérée complètement vaccinée deux semaines après avoir reçu la dernière dose requise (une dose pour les vaccins unidose tel que le vaccin Janssen et deux pour les vaccins à deux doses). En plus de ce certificat, ils restent soumis à la présentation d’un test PCR négatif de moins de 48h  (délai entre prélèvement et embarquement),

 

-Pour les voyageurs non ou incomplètement vaccinés

 

Les voyageurs n’ayant pas terminé leur schéma vaccinal ou n’étant pas vaccinés du tout devront présenter un test PCR négatif de moins de 48 heures . Ils seront également soumis à une quarantaine contrôlée de 10 jours, à la charge de l’intéressé, dans des structures préalablement désignées par les autorités locales. Un nouveau test PCR devra être réalisé le neuvième jour pour autoriser la sortie de quarantaine .   Pour les citoyens marocains ou les personnes originaires du Maroc, en provenance des pays de la liste B, poursuit-on, un auto-isolement à domicile pendant 5 jours, avec un test de dépistage (antigénique rapide ou PCR) au 5-ème jour seront exigés.

 

-Les enfants de moins de 11 ans et les adolescents

 

Pour faire le point sur les conditions d’entrée sur le territoire national des enfants et des adolescents non vaccinés, ALM a contacté le Dr Moulay Said Afif, membre du comité national technique de vaccination précise que les enfants de moins de 11 ans sont dispensés du test PCR, quel que soit le pays de provenance. « Pour les adolescents , ils doivent effectuer un test PCR négatif datant de moins de 48 heures ». Autrement dit, les adolescents qui n’ont pas été vacciné n’auront pas à subir un confinement de 10 jours.

 

-Des mesures communes à respecter

 

Les passagers sont tenus de remplir une fiche sanitaire à télécharger en ligne avant embarquement (distribuée aussi à bord de l’aéronef ou du navire), dûment renseignée, notamment l’adresse du passager et deux numéros de téléphone permettant de le localiser, en cas de besoin, pendant les 10 jours qui suivent son arrivée sur le territoire national. Les voyageurs sont tenus de respecter les mesures instaurées au Maroc notamment le port du masque , la distanciation physique e l’ hygiène des mains.

 

Conditions pour quitter le Maroc en direction d’un pays étranger

 

Seules les Marocains vaccinées et ceux bénéficiant d’une autorisation exceptionnelle délivrée par les autorités locales peuvent quitter le territoire nationale . Ainsi, les personnes ayant été vaccinées sont autorisées à quitter le territoire national deux semaines après avoir reçu la seconde dose et sur présentation du pass vaccinal. Ils devront aussi présenter les documents exigés pour l’entrer dans le pays de destination. Par contre , pour quitter le Maroc , une autorisation exceptionnelle est exigée pour les Marocains résidents au Maroc non vaccinés . Les motifs impérieux retenus pour l’obtention de cette autorisation sont les raisons de santé (rendez-vous médical), les raisons professionnelles ou encore la poursuite des études à l’étranger. En effet, une dérogation est accordée aux étudiants admis dans des établissements universitaires étrangers, les hommes d’affaires, les personnes qui sont obligées de se faire soigner dans des pays étrangers. En revanche, les étrangers résidents ou pas au Maroc , ainsi que les MRE, n’ont pas besoin d’une autorisation exceptionnelle pour repartir vers le pays de provenance, de liste A ou de liste B.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *