Journée internationale des femmes : à 39 ans, Sarah Kerroumi est déjà secrétaire générale du Groupe Ynna Holding

Journée internationale des femmes : à 39 ans, Sarah Kerroumi est déjà secrétaire générale du Groupe Ynna Holding

Le secrétariat général du Groupe Ynna Holding est armé d’une femme aux qualités managériales de haut calibre.

C’est Sarah Kerroumi qui occupe, à son âge de 39 ans, ce poste de grande responsabilité depuis 2013. Elle fait d’ailleurs partie de l’une des plus grandes holdings marocaines qui emploie plus de 20.000 collaborateurs dont 40% de femmes dans 26 filiales.

Déjà, la jeune femme, ayant fait ses études aux Etats-Unis à l’Université Jonhson & Wales, a occupé plusieurs postes avant d’intégrer le Groupe Ynna fondé par Feu Miloud Chaabi. En 2009, elle rejoint une des filiales en tant que directrice audit et contrôle de gestion avant d’être repérée par le fondateur qui lui confia la gestion et la réorganisation de son empire. Un honneur !

C’est, en fait, son management à l’anglo-saxonne orienté résultat qui plaît rapidement aux collaborateurs et partenaires. Ce qui, d’ailleurs, permet au groupe de prospérer et investir dans des secteurs autres que l’industrie et le BTP tels que l’hôtellerie, la grande distribution et l’agroalimentaire. Il est évident qu’un profil pareil, forgé au système anglo-saxon, soit calé et désigné pour occuper un poste de taille.

Et ce n’est pas tout. De par son travail, Sarah Kerroumi est la seule femme marocaine à faire son entrée dans le classement Choiseul 100 Africa en 2019 lors de l’Africa Business Forum organisé à Nice. Une compétition qui sélectionne chaque année les jeunes dirigeants africains de moins de 40 ans appelés à jouer un rôle important dans le développement de l’Afrique en devenir. Parmi les dix Marocains participants, Sarah Kerroumi, également lauréate de l’Université Al Akhawayn, se classe cinquième personnalité au Maroc et 30ème en Afrique

Mieux encore, la secrétaire générale, confiante dans le mode de management féminin, a instauré une politique de parité dans le process de recrutement. Chose qui a permis au groupe d’être nominé parmi les finalistes du Prix «gender leader of the year» avec plus de 40% de femmes employées. Ce prix, octroyé par les Africa CEO Forum Awards, récompense l’entreprise qui se distingue par ses actions en faveur de la diversité des genres sur l’année écoulée, notamment au sein de ses instances dirigeantes. Cette récompense est également attribuée aux dirigeants, entreprises et investisseurs dont la stratégie et les performances ont le plus contribué à la dynamique de croissance de l’Afrique.

Quant au Prix «gender leader of the year», il est octroyé à l’entreprise ayant entrepris des actions de promotion du leadership féminin, notamment au sein de ses instances dirigeantes, selon trois critères. Il s’agit de la représentativité des femmes dans le conseil d’administration de l’entreprise, du pourcentage de femmes au sein du comité exécutif du groupe et de ses filiales et de la stratégie de l’entreprise en termes de promotion du leadership féminin. Des critères bien remplis par Ynna Holding et sa secrétaire générale.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *