La Caisse a enregistré l’entrée de 6.174 nouveaux adhérents : La CIMR dresse son bilan 2020

La Caisse a enregistré l’entrée de 6.174 nouveaux adhérents : La CIMR dresse son bilan 2020

La CIMR a tenu son assemblée générale ordinaire le mercredi 28 avril sous la présidence de Khalid Cheddadi pour présenter les résultats annuels et le bilan actuariel au titre de l’exercice 2020.

L’année 2020 a enregistré l’entrée de 6 174 nouveaux adhérents. Selon le rapport de la CIMR au titre de l’exercice 2020, 121 entreprises ont été radiées donnant lieu à l’appel d’un montant de 57.154.409 DH (au titre de la contribution compensatrice de radiation) et la sortie de 711 affiliés du régime. La répartition par motif de radiation montre que les cessations de paiement sont les plus importantes soit pour 87 adhérents. Le nombre des adhérents actifs à la CIMR s’est ainsi établi en 2020 à 7.026 entreprises, enregistrant une évolution de 3% par rapport à l’année 2019. Par ailleurs, 293 adhérents ont amélioré la couverture au profit de 4 949 salariés. Le rapport indique que le nombre des salariés affiliés à la CIMR a progressé de 4,89 % en 2020 atteignant un effectif global de 733 843, répartis entre actifs cotisants au nombre de 379 879, et ayants droit au nombre de 353 964. La Caisse fait aussi remarquer que le nombre des actifs cotisants a augmenté de 1,17 % en passant de 375 469 en 2019 à 379 879 en 2020. Les ayants droit ont augmenté de 9,20% en passant de 324 137 à 353 964. La répartition par genre des affiliés à la CIMR montre que les hommes sont plus nombreux que les femmes. La part des femmes des actifs cotisants est de 31% (116 751) contre 263.128 pour les hommes (69%).

185.753 retraités en 2020

En 2020, les retraités sont passés de 180 193 à 185 753 soit un taux d’évolution de 3,1%. Par rapport à 2019, la pension moyenne a évolué de 1,6%, passant de 25.539 DH à 25.993 DH. Cette évolution est expliquée par l’évolution du nombre moyen de points qui est passé de 1.998 en 2019 à 2 031 soit une évolution de 1,6%. L’exercice 2020 a enregistré l’arrivée de 10 408 nouveaux allocataires de pensions directes contre 10 705 en 2019. Parallèlement, l’exercice 2020 a enregistré 4 206 extinctions de pensions dont 3 514 qui concernent des pensions principales. Les nouvelles pensions de réversion indirecte en faveur de conjoints survivants ou d’orphelins se sont élevées en 2020 à 2 840. Les 10 408 nouvelles liquidations, correspondant à un total de 23.257.177 points. L’année 2020 a enregistré 4206 extinctions dont 3 514 qui concernent des pensions principales, 667 pour les pensions de réversion directe et 25 concernant les pensions d’orphelins directs. Dans son rapport, la CIMR signale que la part des liquidations par anticipation a connu une baisse entre 2019 et 2020 en passant de 36,78 à 33,87%. En revanche, les départs à 60 ans ont augmenté entre 2019 et 2020, passant pour les départs à 60 ans de 58,28 à 61,22%. Enfin un passage de 4,93 à 4,92% entre 2019 et 2020 pour les départs en retraite prorogée. La tendance des liquidations avec option en capital reste à un niveau élevé, tout en s’inscrivant dans un trend baissier de long terme, avec 7.910 dossiers liquidés en 2020 avec option capital et représentant 79% du total des dossiers liquidés, contre 80,68% en 2019. Ces liquidations induisent à la déduction du total de points à hauteur de 8 203 652. La durée moyenne du service de l’allocation a atteint 19 années et 2 mois contre 18 années et 11 mois l’année précédente. L’âge moyen au décès s’établit ainsi à environ 81 années et 1 mois, soit 6 mois de moins par rapport à 2019

Excédent d’exploitation

Au cours de l’exercice 2020, la CIMR a enregistré des produits techniques, totalisant 8.824 millions de dirhams. Les charges techniques hors PMC ont atteint un montant total de 5.982 millions de dirhams laissant apparaître un solde technique hors PMC de 2.842 millions de dirhams contre 2 986 millions de dirhams en 2019, soit une baisse de -4,8%. Les produits de patrimoine nets des charges correspondantes ont totalisé 2 031 millions de dirhams en 2020, contre 3.348 millions de dirhams en 2019, soit une baisse de -39,3%.

Hausse de 7,7% des provisions techniques

Le solde de la provision technique (réserve de prévoyance plus provision mathématique relative à la capitalisation et aux prestations échues et non payées) est passé de 62.252 millions de dirhams en 2019 à 67.020 millions de dirhams, soit une augmentation de 7.7%. Le résultat au 31 décembre 2020 est un bénéfice de 3.284 millions de dirhams, contre 2 030 millions de dirhams en 2019, soit une hausse de 61.8 %. Le montant au 31/12/2020 de la provision mathématique s’élève à 27 735 millions de dirhams contre 26 258 millions de dirhams en 2019.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *