La ceinture verte de Rabat bientôt équipée d’un système de vidéosurveillance sophistiqué

La ceinture verte de Rabat bientôt équipée d’un système de vidéosurveillance sophistiqué

Pour garantir une plus grande sécurisation des biens et des personnes

Après Casablanca, c’est la ville de Rabat qui sera dotée prochainement d’un système de vidéo-surveillance bien développé pour garantir une plus grande sécurisation des biens et des personnes dans les endroits à risques. C’est ce qu’indique un appel d’offres lancé par la Société Rabat Région Aménagement, relatif à présenter les études et suivi des travaux de mise en place d’un système de surveillance de l’ensemble du territoire de la ceinture verte de Rabat, dont la séance de l’ouverture des plis est fixée au plus tard le 11 mai 2021. Selon le cahier des charges, le coût des prestations est estimé à 360.000.00 DH (trois cent soixante mille dirhams).

Dans ce cadre, l’étude qui devrait êtreprésentée par le prestataire doit prendre en considération, selon le document, «la protection des biens et des personnes dans les endroits à risques et avec des outils sophistiqués. Elle devrait également mettre en place un dispositif de prévention et de lutte contre les incendies de forêts de la ceinture verte de Rabat via des caméras spécifiques et dans les endroits stratégiques. De même, elle portera sur l’aménagement d’une salle des opérations et de commandes avec une technologie novatrice et intégration de l’approche des utilisations des énergies renouvelables pour la bonne marche des équipements».

Pour rappel, la ceinture verte de Rabat a été créée en 1984 suite aux Hautes directives de Feu SM le Roi Hassan II, dans le but d’arrêter la croissance urbaine des villes de Rabat et Témara et de créer des espaces boisés jouant des rôles paysager, écologique et environnemental. Véritable poumon de la capitale, cette forêt périurbaine s’étend sur une superficie de 1.200 hectares allant de Rabat à Témara sur une distance de 10 kilomètres bornée par le littoral Atlantique et la route nationale menant à Témara. Des ONG de la défense de la nature comme l’Association El Fath militent depuis plusieurs années pour la protection de cette ceinture verte, la plus grande du Royaume.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *