RégionsSociété

La compétitivité et l’attractivité touristique de Larache en débat

© D.R

Cette rencontre a connu la présentation d’une série de projets visant à améliorer le paysage urbain et à diversifier l’offre touristique de Larache, tout en mettant l’accent sur la spécificité de la ville et son arrière-pays.

Connue beaucoup plus par la pêche maritime et ses conserveries, Larache veut capitaliser pleinement sur ses atouts touristiques, selon une approche participative impliquant les professionnels et toutes les parties prenantes aux niveaux local et régional. Ainsi, l’avenir de la ville dans le domaine touristique était au cœur du débat lors d’une rencontre organisée dernièrement pour discuter de la situation actuelle du tourisme dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima (TTA). Initiée par le conseil régional, cette rencontre a connu la présentation d’une série de projets visant à améliorer le paysage urbain et renforcer l’attractivité touristique de Larache. Parmi lesquels il y a lieu de citer celui de l’aménagement de la célèbre corniche Balcon Atlantico pour un investissement global de 35 millions de dirhams. Faisant partie de la mémoire architecturale et historique de la ville, cette zone côtière est considérée comme la plus dynamique et la plus fréquentée au cours de l’année, particulièrement pour contempler le coucher du soleil sur l’océan. La ville bénéficie d’un autre projet de restauration et revalorisation de Borj Essaadiyine, dont l’héritage remonte à l’époque des Saadiens (sous le règne du Sultan Ahmed Mansour Dahbi), pour un investissement de 40 millions de dirhams. Baptisée à l’époque Hisn Al Fath pour sa mission de défense de l’ensemble du territoire, cette forteresse a continué depuis longtemps et malgré les aléas du temps à trôner majestueusement sur les autres sites historiques et culturels de la ville, tout en surplombant la côte au niveau de l’embouchure d’oued Loukous. Dans le cadre de la préservation de son patrimoine naturel et forestier, Larache bénéficie d’un important projet d’aménagement de la forêt Hyppica pour l’amélioration de l’attractivité touristique sur son territoire urbain.
Dans ce sens, la ville et son arrière-pays connaîtront la mise en place des circuits touristiques pour faciliter aux visiteurs d’y découvrir des sites historiques, culturels et naturels, dont la cité archéologique de Lixus qui fut créée au XIIème siècle av. JC.
Notons que Larache a connu au début de l’année en cours la création du conseil provincial du tourisme dans le cadre de cette approche participative impliquant les professionnels et la société civile pour le développement touristique de la province. Il vient de tenir sa première réunion pour réitérer ses ambitions pour améliorer la compétitivité et l’attractivité touristique de Larache. Il a annoncé l’élaboration d’une feuille de route pour le bureau, en se basant sur une approche participative avec le conseil régional du tourisme de Tanger-Tétouan-Al Hoceima et les autres institutions concernées.

Articles similaires

SociétéUne

Le CHU de l’UIR ouvrira ses portes fin 2025

Un prêt de 681 MDH pour financer la construction de l’hôpital universitaire

SociétéUne

Protection des données : La CMR renforce sa sécurité

Ce projet vise à renforcer la sécurité d’accès au réseau moyennant l’utilisation...

SociétéUne

Annulation des créances dues à la CNSS au titre de l’AMO : Le rappel de la Comader aux agriculteurs

L’AMO revêt un caractère obligatoire auquel doit souscrire chaque citoyen.

Société

Partenariat alimentaire : 350 paniers et 10.0000 repas distribués par Unilever et Jood durant le Ramadan

Unilever Maroc et l’association Jood dressent le bilan de leur partenariat alimentaire...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus