Société

La diplomatie marocaine se repositionne

Intervenant à Rabat, à l’occasion de l’ouverture de la journée nationale de la diplomatie marocaine, organisée par le Club diplomatique marocain, le ministre délégué aux Affaires étrangères et de la Coopération, Taieb Fassi Fihri, a annoncé que le Souverain veille « à la consolidation de la place de choix qu’occupe le Maroc sur la scène internationale, à la préservation de son intégrité territoriale, à l’approfondissement de son rayonnement civilisationnel et culturel et à la défense des valeurs de l’Islam ».
En considération de ces efforts, le Maroc s’est vu confier la présidence du Groupe des 77 plus la Chine, en la personne de S.M. le Roi Mohammed VI, a ajouté M. Fassi Fihri, soulignant l’action du Souverain visant à consolider les relations du Royaume et son ancrage dans son environnement et à élargir ses relations politiques, économiques, sociales et culturelles, sur les plans régional et international. Conscient des mutations enregistrées sur la scène internationale, a-t-il expliqué, le Maroc ne cesse de déployer des efforts pour le renforcement du dialogue politique et le développement des relations d’échanges économiques et commerciaux avec les partenaires arabes et la conclusion d’accords de libre-échange avec un grand nombre d’entre eux, tant au niveau bilatéral que multilatéral, dans le cadre de l’initiative de S.M. le Roi, connue sous le nom de « déclaration d’Agadir », qui reste ouverte à tous les pays arabes riverains de la Méditerranée. Concernant la question palestinienne, M. Taieb Fassi Fihri a rappelé que le Maroc a toujours prôné le retour à la table des négociations en vue de trouver une solution définitive au conflit, de mettre fin aux souffrances quotidiennes du peuple palestinien et de lui permettre d’établir son Etat indépendant avec comme capitale Al-Qods Acharif. Soulignant l’appartenance du Maroc à l’Afrique et son ressourcement spirituel ancestral dans le continent, M. Fassi Fihri a rappelé la décision de SM le Roi d’annuler toutes les dettes contractées par les pays africains les moins développés auprès du Royaume ainsi que la levée des barrières douanières sur les produits importés de ces pays. Dans le même sens, Taieb Fassi Fihri a rappelé le succès des efforts de médiation déployés par SM le Roi pour apaiser les foyers de tension et conflits en Afrique, notamment l’aboutissement de la réconciliation et la redynamisation de l’Union des pays du fleuve Mano ainsi que la participation des Forces Armées Royales aux forces de maintien de la paix au Congo.

Articles similaires

SociétéSpécialUne

Plus de 28.000 nouveaux inscrits en 2022-2023 : De plus en plus d’étudiants dans le privé

L’enseignement supérieur privé au Maroc attire des milliers de jeunes chaque année.

SociétéSpécial

Enseignement supérieur privé : CDG Invest entre dans le capital du Groupe Atlantique

CDG Invest a réalisé une prise de participation de 20% via son...

SociétéUne

Enseignement supérieur: Enseignement supérieur

Le digital occupe une place de taille dans la nouvelle réforme du...

SociétéUne

Alerte météo : Fortes averses parfois orageuses et fortes rafales de vent samedi

De fortes averses parfois orageuses et de fortes rafales de vent avec...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux