SociétéUne

La Fondation OCP encourage l’éducation inclusive

Pour l’insertion socio-professionnelle des personnes à besoins spécifiques

La Fondation OCP accompagne le déploiement de plusieurs initiatives au profit des personnes à besoins spécifiques. A travers des projets novateurs et durables, cette démarche permet de promouvoir l’éducation inclusive et durable.

Créer une société équilibrée, respectueuse de la diversité et offrant des opportunités égales pour tous. C’est l’objectif de l’éducation inclusive encouragée par la Fondation OCP. A ce propos, Imane El Bakkali, responsable éducation inclusive, Fondation OCP, indique : «La Fondation OCP a à cœur d’agir là où les enjeux sont les plus forts et nous sommes foncièrement convaincus que l’avenir du Maroc et de tout le continent est fondé sur sa jeunesse. C’est pourquoi il est important pour nous de faciliter l’accessibilité d’une formation de qualité pour tous et de favoriser l’autonomisation et l’intégration sociale et professionnelle en prenant en considération la composante de la diversité afin de réduire les disparités et de renforcer l’égalité des chances».

En effet, l’éducation inclusive va au-delà de l’accès à l’éducation. Elle ouvre également la voie à l’insertion socioprofessionnelle des personnes à besoins spécifiques. Pour la Fondation OCP, «l’idée maîtresse est que chaque individu, quelle que soit sa situation ou ses capacités, devrait avoir la possibilité de participer activement au monde du travail, contribuant ainsi à l’enrichissement de la société et à son propre épanouissement». Et de préciser : «Mettant les bénéficiaires au centre des initiatives qu’elle soutient, la Fondation OCP favorise l’insertion en milieu scolaire, et ce à travers ses partenaires qui collaborent avec les écoles, les enseignants et les familles. Ensemble, ils créent un environnement éducatif inclusif où les élèves ayant des besoins spécifiques peuvent recevoir une éducation de qualité aux côtés de leurs pairs.

Grâce au soutien de programmes d’adaptation et d’accompagnement pédagogique, la Fondation OCP contribue à éliminer les obstacles entravant l’accès à l’éducation, ce qui, à son tour, favorise le développement personnel et social de ces personnes ». Et ce n’est pas tout. La Fondation soutient diverses organisations et associations nationales, des professionnels de l’éducation spécialisée, pour garantir une prise en charge adaptée aux besoins individuels.

«Par le biais de ses initiatives, elle veille à ce que les personnes ayant des besoins spécifiques bénéficient d’une éducation de qualité qui répond à leurs défis particuliers, favorisant ainsi leur épanouissement intellectuel et émotionnel. De plus, elle œuvre à la création de programmes de formation professionnelle adaptés, permettant l’acquisition des compétences essentielles pour intégrer avec sérénité le marché du travail», rapporte la même source.

Des initiatives novatrices et engagées
Depuis 2021, la Fondation OCP porte appui à l’association Hadaf pour son projet de remise à niveau et de développement de la maison d’hôtes «Dar Diaf». Selon la Fondation, cette initiative novatrice vise l’insertion sociale et professionnelle de 85 jeunes en situation de handicap mental en mettant à leur disposition une structure de formation professionnelle adaptée, en plus d’activités créatives et productives. Inaugurée le 30 novembre 2022, cette maison d’hôtes permet aux apprentis de partager leurs compétences et de sensibiliser le public aux défis auxquels ils sont confrontés. «La création et le développement de ces activités génératrices de revenus (AGR) sont la suite logique de notre démarche vers l’inclusion sociale et professionnelle de nos jeunes apprentis(e)s.

Notre principal objectif est l’insertion des jeunes en situation de handicap mental dans le milieu du travail ordinaire ou en milieu protégé au sein même de notre établissement. Ces projets ne peuvent aboutir aujourd’hui atteindre leurs objectifs qu’avec la participation et le soutien des partenaires et la participation de tout l’environnement dont les institutions publiques et privées, les professionnels, les fondations, les encadrants et bien évidemment les jeunes et leurs familles. Et ce partenariat fructueux avec la Fondation OCP en est la preuve irréfutable», souligne Amina Msefer, présidente de l’Association Hadaf. Dans le même registre, la Fondation OCP a établi en 2021 un partenariat avec l’Association Al Manar pour soutenir 16 enfants en situation de handicap mental. «L’objectif central de cette initiative était de favoriser leur éducation spécifique, en vue de préparer une intégration harmonieuse dans la société et le monde professionnel», relève la Fondation.

Pour Mme Lazrek, présidente de l’Association Al Manar, «à ce jour, parmi 16 jeunes pris en charge par la Fondation, 2 ont été recrutés et sont parfaitement autonomes et trois sont en cours d’insertion. Il est certain que ce soutien conforte notre fierté à prouver que même en situation de handicap nos jeunes sont riches de compétences et sont capables d’apporter à l’entreprise une mobilisation qui se répercute sur l’amélioration globale de la performance et participe à une véritable cohésion sociale permettant de vivre une aventure humaine exceptionnelle».

Par ailleurs la Fondation OCP a parrainé 22 enfants en situation de handicap à travers l’Association Anais. «Au fil des années et en étroite collaboration avec les bénéficiaires, la prise en charge s’est progressivement orientée vers la formation d’un métier, adaptée aux capacités individuelles de chacun. L’appui de la Fondation OCP vise à soutenir le développement de ces compétences, avec pour but ultime de préparer ces jeunes à une insertion professionnelle réussie, en passant par la mise en pratique au sein des ateliers protégés et du coin Anais», explique la Fondation OCP.

Favoriser l’égalité des chances
La Fondation OCP collabore avec plusieurs partenaires pour soutenir les personnes à besoins spécifiques. Cet engagement ne se limite pas seulement à l’accompagnement des personnes ayant un handicap mental, mais s’étend également au soutien des enfants malentendants, à l’accompagnement thérapeutique et éducatif, à la prise en charge d’enfants autistes, et à d’autres besoins spécifiques.

Il se matérialise à travers l’accompagnement de plusieurs autres initiatives qui englobe l’APAEP (Prise en charge éducative et thérapeutique de 28 enfants et jeunes autistes, issus de familles modestes, au sein des centres la Passerelle, favorisant leur insertion sociale), SOS Autisme (Prise en charge et insertion en milieu scolaire de 20 enfants autistes), l’Association Al Amal (Création de 10 classes pour la prise en charge éducative d’enfants autistes et équipement du réfectoire), Manbar Al Mouak (Accompagnement pédagogique et thérapeutique de 20 enfants en situation de handicap mental pour une inclusion scolaire et sociale) et la Fondation Lalla Asmae (Soutien à la prise en charge de 50 enfants malentendants leur offrant ainsi l’accès à une éducation spécialisée et un accompagnement adapté dans leur parcours scolaire, comprenant une prise en charge pluridisciplinaire).

Articles similaires

PolitiqueUne

SM le Roi reçoit aujourd’hui le Président du gouvernement espagnol : Le communiqué du Cabinet royal

« Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a reçu, ce...

EconomieUne

Maroc : la croissance économique devrait atteindre 3,5% à moyen terme, selon le FMI

La croissance économique du Maroc devrait atteindre 3,5% à moyen terme, stimulée...

ActualitéUne

SM le Roi offre un déjeuner en l’honneur du Président du gouvernement espagnol

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a offert, mercredi à Rabat, un...

ActualitéUne

A son arrivée à l’aéroport Rabat-Salé : Pedro Sanchez accueilli par le chef de gouvernement 

Le Président du gouvernement espagnol, M. Pedro Sanchez, est arrivé, mercredi 21...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux