La France réduit de 50% les visas accordés au Maroc

La France réduit de 50% les visas accordés au Maroc

L’Algérie et la Tunisie sont aussi concernées par ce durcissement des conditions d’octroi

La France durcit le ton envers le Maroc, l’Algérie et la Tunisie en réduisant drastiquement le nombre de visas délivrés. Pour le Maroc et l’Algérie, le nombre de visas accordés va baisser de 50% et de 30% pour la Tunisie. C’est ce qu’a annoncé mardi dans la matinée le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal au cours d’une interview sur Europe 1. Le motif de cette décision s’explique par le «refus» de ces trois pays de délivrer les laissez-passer consulaires nécessaires au retour des immigrés refoulés de France. «C’est une décision drastique, c’est une décision inédite, mais c’est une décision rendue nécessaire par le fait que ces pays n’acceptent pas de reprendre des ressortissants que nous ne souhaitons pas et ne pouvons pas garder en France», a justifié le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, sur Europe 1.

Interrogé sur la durée d’application de cette mesure, temporaire ou pérenne, le porte-parole du gouvernement français a indiqué qu’elle avait été «décidée il y a quelques semaines» et «va être mise à exécution» pour «pousser les pays concernés à changer de politique et accepter de délivrer ces laissez-passer consulaires». Selon le tableau de bord interne de l’Exécutif qu’a pu consulter Europe 1 sur les expulsions et la délivrance de visas, dans le cas de l’Algérie, entre janvier et juillet 2021, la justice française a ordonné 3.301 obligations de quitter le territoire français et le Maroc n’a délivré que 138 laissez-passer consulaires, dont seulement 80 retours ont été effectifs (2,4% d’expulsions effectives). Sur les 24.191 demandes de visas, la France a accordé 18.579, soit un taux de 77%. En 2019 (année non concernée par la Covid), sur les 420.388 visas demandés, 346.103 ont été délivrés (soit un taux de 82%). Rappelons qu’en 2020, la France n’a délivré que 712.311 visas contre 3.534.999 en 2019, soit une baisse de près de 80%. Cette forte baisse s’explique par le contexte de la crise pandémique de Covid-19 qui a très fortement contraint les flux migratoires. Le Maroc est le premier pays en 2020 à qui la France a délivré le plus de visas.

Les statistiques de la Direction générale des étrangers en France du ministère de l’intérieur font état de 98.627 visas délivrés en 2020 contre 346.032 en 2019, soit 247.405 de moins. Rappelons qu’en 2019, le Royaume était le troisième pays à qui la France avait délivré le plus de visas derrière la Chine (757.500 visas) et la Russie (486.706). En 2020, la Russie arrive en seconde position derrière le Maroc avec 78.701 visas délivrés et l’Algérie à la troisième place avec 73.276. Pour sa part, la Chine arrive à la 4ème position avec 71.451 visas. La Tunisie est 5ème avec 49.458 visas. Par ailleurs, le nombre total de visas demandés s’est chiffré à 870.318 en 2020 contre 4.290.482 en 2019, ce qui représente une baisse de 79,7%. Ainsi, le nombre total de visas refusés s’est établi à 168.275 en 2020 contre 686.862 en 2019, soit une baisse de 75,5%. Parmi les 712.311 visas délivrés en 2020 figurent 563.744 visas court séjour ou transit et 148.567 visas long séjour.

A noter que les visas court séjour délivrés par la France ont chuté de 82,9% entre 2019 et 2020 (3.298.753 à 563.744). Ce qui est également le cas pour les visas long séjour qui ont baissé de 37,1% en passant de 236.246 en 2019 à 148.567 en 2020.

Chiffres du Maroc de janvier à juillet 2021

Obligations de quitter le territoire français : 3.301
Laissez-passer consulaires délivrés : 138
Expulsions effectives : 80 (exécution des expulsions : 2,4%)
Visas demandés : 24.191
Visas accordés : 18.579 (taux de délivrance =77%).
En 2019 (année non concernée par le Covid), 420.388
visas demandés, 346.103 délivrés (taux =82%)

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *