Accueil Société La Narsa dévoile son plan d’action 2023
SociétéUne

La Narsa dévoile son plan d’action 2023

L’Agence digitalise la demande de mutation des véhicules

Programme d’action : L’Agence nationale de la sécurité routière (Narsa) a présenté, mardi à Rabat, les grandes lignes de son plan d’action 2023. Le nouveau programme d’action vise à améliorer la sécurité routière et la qualité des services rendus aux usagers et aux professionnels.

En matière de sécurité routière, la Narsa prévoit une mise à niveau du système d’examen d’obtention du permis de conduire. Rappelons que l’année dernière, l’Agence avait annoncé de profonds changements dans le processus du déroulement et de l’obtention du permis de conduire. Pour le volet théorique, la «banque» de questions atteindra 1.000 au lieu des 600 actuelles. Quant aux épreuves pratiques, la Narsa avait indiqué qu’elles seront effectuées à l’aide d’un véhicule intelligent qui interagit avec son environnement. Il faut rappeler à ce sujet qu’un accord de partenariat de coopération avait été signé en juin 2021 entre la Narsa et l’Université Mohammed VI polytechnique de Benguerir en vue de digitaliser les épreuves pratiques pour l’obtention des permis de conduire.

Dans son nouveau plan d’action, l’Agence a prévu l’intégration de l’éducation routière dans les programmes scolaires et activités parascolaires au profit des enfants et des jeunes et la poursuite de la mise en œuvre du plan national de contrôle routier 2022-2024. Pour améliorer la sécurité des véhicules et des infrastructures, l’Agence procèdera à la poursuite de la mise en œuvre du programme de renouvellement du parc de transport routier. Celle-ci a aussi prévu la mise en œuvre d’un nouveau programme « Motos et cyclomoteurs sûrs » qui vise à renforcer la sécurité des cyclomoteurs. Parmi les autres actions prévues figure la poursuite de l’exécution du programme spécial des aménagements de sécurité routière (PSAS) dans les zones d’accumulation des accidents de la circulation et du programme « Safe School» visant la sécurisation des abords des établissements scolaires. La Narsa va créer de nouveaux postes de secours de proximité pour améliorer le délai d’intervention à proximité des sections routières classées à haut risque. Elle procédera également à la modernisation de l’Observatoire national de la sécurité routière afin de mieux collecter, traiter et analyser les données des accidents.

Un nouveau portail de mutation des véhicules

L’Agence a lancé un nouveau portail de mutation des véhicules qui vient s’ajouter au bouquet des e-services destinés aux usagers et au grand public. Ce nouveau portail permet de faciliter la démarche de vente et d’achat des véhicules immatriculés au Maroc de manière sécurisée et fluide, tout en garantissant les droits du vendeur et de l’acheteur. Lors de la présentation du nouveau plan d’action, le ministre du transport et de la logistique, Mohamed Abdeljalil, a fait état d’environ 700.000 opérations de mutation des véhicules par an . De son côté, le directeur général de la Narsa, Benacer Boulaajoul, a expliqué que ce nouveau portail dispose de nombreux avantages aussi bien pour le vendeur que pour l’acheteur, D’une part, il garantit les droits du vendeur dans la mesure où celui-ci n’a aucun lien avec le véhicule vendu à partir de la date de déclaration de la vente et ne peut donc recevoir d’infractions sur les accidents de la circulation pouvant ensuite survenir.

D’autre part, il assure à l’acheteur que le véhicule nouvellement acquis ne fait l’objet d’aucune opposition. Le portail offre également d’autres avantages liés à la simplicité, à l’accessibilité et à l’accélération du délai de traitement des mutations des véhicules pour pouvoir délivrer la carte grise dans les meilleurs délais possibles, a indiqué le directeur général de la Narsa. Par ailleurs, l’Agence dispose de la plateforme ASK Narsa qui permet au citoyen d’avoir une réponse rapide et claire à l’ensemble de ses interrogations relatives aux services prodigués (permis de conduire, permis à points, certificat d’immatriculation, homologation des véhicules, contrôle technique, procédures et démarches, tarifs, etc). Parmi les autres plateformes figure le portail Prepac dédié au programme de renouvellement du parc de transport routier, la plateforme Infractions Routières et du service Tasreh Saeq pour la déclaration préalable du conducteur de véhicule ou de la personne ayant la responsabilité civile.

Sécurité routière : évolution positive des indicateurs
Le ministre Mohamed Abdeljalil a fait état d’une évolution positive des indicateurs de la sécurité routière depuis l’année de référence 2015 concernant le nombre des accidents mortels et des tués. Il a ainsi précisé que les statistiques provisoires des onze premiers mois de l’année 2022 font ressortir une baisse de 10,5% du nombre des tués et des blessés graves (-17,9%) par rapport à la même période de 2015. Le ministre a estimé que ces résultats encourageants demeurent insuffisants sachant que la stratégie nationale de sécurité routière 2017-2026 est à mi-chemin. Une évaluation des cinq premières années de la stratégie s’impose en vue d’élaborer un plan d’action quinquennal.

Retour sur le parcours des deux artistes dans le clip

Actualisation de l’arsenal juridique

Réformes En vue d’accélérer l’atteinte des objectifs tracés par la Stratégie, le ministre a fait savoir que son département œuvre actuellement à l’actualisation de l’arsenal juridique et réglementaire pour faire face aux obstacles relevés ces dernières années en matière d’application du Code de la route . Le chantier de réformes concerne notamment la mise à niveau du système d’examen d’obtention du permis de conduire, la formation qualifiante et continue des conducteurs professionnels, le renforcement du contrôle automatisé des infractions routières et la réglementation de l’usage des trottinettes électriques et l’intégration des nouvelles technologies dans certains types de véhicules

Articles similaires

Dévoilé à l’occasion de sa journée mondiale : Un ouvrage inédit sur les enjeux numériques pour la douane

Les cyberfraudeurs réagissent très rapidement aux évolutions des législations, des règlements et...

Agriculture durable : Les avancées du Maroc en matière de micro-irrigation présentées à Dakhla

Micro-irrigation  » Cette rencontre internationale, scientifique et technique constitue l’occasion pour de...

Adoption de lois, les parlementaires mettent le turbo

La session parlementaire d’automne sera bientôt clôturée Parlement.» C’est une course contre...

Démographie : Les derniers chiffres du HCP sur la population

Dans son annuaire statistique 2022, le HCP donne un aperçu des évolutions...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus

Jouer est une maladie