Société

La police communique bien

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a brillamment réussi sa sortie médiatique pour expliquer les raisons du renforcement du dispositif de sécurité instauré par la police depuis plus de deux semaines. Ainsi, pour la première fois, la DGSN a pris l’initiative de répondre aux interrogations de l’opinion publique sur les ondes des deux chaînes nationales de télévision. Depuis jeudi, des interventions de certains responsables de la sûreté nationale ont été diffusées durant les télé-journaux de 20 heures expliquant les raisons du déploiement sécuritaire. Les déclarations de ces responsables étaient accompagnées de reportages réalisés dans les principales artères des grandes villes marocaines où l’on voit des agents de police en uniforme et en civil assurant des patrouilles de surveillance ainsi que l’ensemble des moyens techniques mobilisés dans le cadre du renforcement des mesures de sécurité. S’agissant des raisons ayant poussé la DGSN à prendre une telle initiative, les responsables de la police nationale ont affirmé qu’il s’agit de mesures entrant dans le cadre de la mobilisation des servies de sécurité durant la période de la fin de l’année qui connaît généralement une augmentation du taux de criminalité. Vendredi, les téléspectateurs de la première chaîne de télévision ont spécialement apprécié les explications fournies par le directeur des ressources humaines de la DGSN, Abdellah Benmansour, qui intervenait lors du télé-journal du soir. M. Benmansour, contrôleur général à la DGSN, a ainsi mis en relief le net recul du taux de criminalité enregistré grâce, notamment, à la mobilisation des services de police. L’intervention de ce haut responsable de la police nationale a été marquée par une grande capacité de communication qui a été largement appréciée sachant qu’il n’est pas dans la coutume des responsables sécuritaires marocains de s’adresser à l’opinion publique. Rappelons que cette sortie médiatique intervient suite aux différentes interrogations de l’opinion publique nationale sur les raisons du remboîtement du dispositif de sécurité dans les grandes villes du Royaume. En effet, des barrages de police installés à l’entrée des principales villes du pays, des agents en uniforme assurant la protection de certains lieux sensibles, et la multiplication des voitures d’intervention patrouillant dans les zones à haut risque, sont des éléments qui ont marqué le paysage urbain ce qui a suscité la préoccupation des citoyens dont la majorité a cru à l’existence de menaces terroristes imminentes.

Articles similaires

SociétéUne

La Marine Royale porte assistance à 118 candidats à la migration irrégulière au large de Tarfaya

Une Unité combattante de la Marine Royale a intercepté, dimanche, deux embarcations...

SociétéUne

Le CHU de l’UIR ouvrira ses portes fin 2025

Un prêt de 681 MDH pour financer la construction de l’hôpital universitaire

SociétéUne

Protection des données : La CMR renforce sa sécurité

Ce projet vise à renforcer la sécurité d’accès au réseau moyennant l’utilisation...

SociétéUne

Annulation des créances dues à la CNSS au titre de l’AMO : Le rappel de la Comader aux agriculteurs

L’AMO revêt un caractère obligatoire auquel doit souscrire chaque citoyen.

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus