La sécurité des clients-usagers, une priorité absolue pour ADM

La sécurité des clients-usagers, une priorité absolue pour ADM

Le plan «Agir» vise à réduire de 50% le nombre de tués en 2021

Le plan «Agir» s’appuie sur une approche globale touchant à la fois l’investissement en infrastructure, les nouvelles technologies, la formation des ressources humaines et le renforcement des liens de partenariat.

La sécurité des usagers sur le réseau autoroutier constitue un enjeu majeur pour Autoroutes du Maroc (ADM). La société a ainsi lancé en 2018 un plan ambitieux baptisé «AGIR». Il vise à diminuer durablement le nombre des accidents sur le réseau autoroutier et à réduire le nombre de morts de 50% à l’horizon 2021 et de 75% d’ici 2025 et ce à travers une feuille de route adaptée aux spécificités du réseau autoroutier. Le plan «Agir» s’appuie sur une approche globale touchant à la fois l’investissement en infrastructure, les nouvelles technologies, la formation des ressources humaines et le renforcement des liens de partenariat et de travail en équipe avec tous les acteurs qui interviennent sur le réseau autoroutier (ministère de l’équipement, du transport, de la logistique et de l’eau, la Direction générale de la protection civile, la gendarmerie royale, les sociétés partenaires en charge des prestations de dépannage et d’assistance…).

L’investissement en infrastructure porte sur l’élargissement des autoroutes et des gares de péage à fort trafic, l’auscultation et la maintenance du réseau autoroutier et des ouvrages d’art avec les techniques innovantes, le dispositif de sécurité (signalisation, glissières de sécurité, renforcement des clôtures, construction de passerelles pour piétons) ainsi que des lits d’arrêt d’urgence pour les poids lourds et des bandes rugueuses pour lutter contre le phénomène de somnolence. Toujours dans le cadre de la sécurité des clients usagers, une importante convention a été signée en avril 2018 entre ADM et la Direction générale de la protection civile.

Celle-ci a pour objet la construction sur le réseau autoroutier, l’équipement, le fonctionnement et l’entretien de 11 postes prioritaires permanents de secours ainsi que l’acquisition de 13 ambulances et 13 véhicules de secours et de sauvetage et de leurs équipements. L’objectif du partenariat stratégique est d’améliorer la durée d’intervention des équipes de la protection civile sur le réseau autoroutier national en disposant d’un poste tous les 100 km en moyenne. Les deux partenaires ont mobilisé un budget de 30 millions DH dont les deux tiers sont pris en charge par ADM. Cette initiative constitue un des jalons importants du plan AGIR et permettra d’accompagner l’extension du réseau autoroutier national et l’augmentation de son trafic via le renforcement du dispositif d’assistance rapide.

Un trafic moyen journalier de 23,3 millions véhicules-kilomètres

La circulation moyenne journalière sur le réseau des autoroutes du Maroc s’est établie à 23,3 millions véhicules-kilomètres par jour en 2018, enregistrant une augmentation de 4% par rapport à 2017. Les véhicules légers représentent 79% du trafic global tandis que les poids lourds représentent 21% du trafic.

Pour un passage plus fluide au niveau des gares en toute sécurité et confort, les clients-usagers peuvent opter pour le Tag Jawaz. En effet, en utilisant Jawaz, l’automobiliste bénéficie de plusieurs avantages : simplicité et sécurité de paiement, confort, en empruntant des voies dédiées, gain de temps au passage, fluidité du trafic. «Jawaz» connaît un véritable succès. Le nombre d’abonnés à fin décembre 2018 a atteint les 400.000, soit une évolution de 540% sur deux ans. Le télépéage représente ainsi 17,3 % des recettes de péage en 2018, soit une augmentation de 7,9 points par comparaison à l’année 2017. Ces chiffres témoignent de l’attrait des clients-usagers à adhérer à ce nouveau moyen de paiement. Autoroutes du Maroc investit dans les nouvelles technologies pour mettre ses infrastructures autoroutières et le service au client-usager aux standards internationaux. Ainsi, le projet d’automatisation mené par ADM impactera positivement les clients-usagers en plaçant les nouvelles technologies au cœur de leur déplacement.

La digitalisation des moyens de paiement, l’accès à l’information en temps réel sur les conditions de circulation et la personnalisation des services en fonction des spécificités constituent les principaux thèmes de ce projet d’automatisation. Il faut relever à ce sujet qu’en 2018, ADM a présenté un projet d’investissement d’un montant global de 1 milliard DH pour ce projet et intégrant la mise à niveau des infrastructures télécoms et les plateformes matérielles pour la période 2019-2021.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *