La situation sanitaire s’aggrave dans le Souss

La situation sanitaire s’aggrave dans le Souss

15 décès liés à la Covid-19 ont été enregistrés dimanche dernier

La situation sanitaire au niveau de la région Souss-Massa devient alarmante. Celle-ci a enregistré ces derniers jours une évolution inquiétante avec 15 décès recensés le dimanche 6 décembre seulement.
La Covid-19 continue de se propager dans le Souss qui est désormais la troisième région la plus touchée au niveau national après le Grand Casablanca- Settat et Rabat-Salé-Kenitra. Dans ce sens, et selon les chiffres publiés par le département de la santé, près de 317 nouveaux cas positifs ont été recensés au niveau de la région dimanche dernier. Alors que le nombre total d’infections par le coronavirus s’est alourdi à 26.823 cas, dont 420 décès et 18.918 guérisons. Le nombre des cas exclus après des résultats négatifs d’analyses effectuées se chiffre, quant à lui, à 189.204.
Les 15 nouveaux décès se répartissent entre Agadir Ida Outanane (5), Inzegane Ait Melloul (3), Taroudant (3), Chtouka Ait Baha (3), et Tiznit (1).
En effet, la hausse des décès et des contaminations tire la sonnette d’alarme et met à rude épreuve tout le système de santé dans la région qui compte un hôpital de campagne d’une capacité totale de 101 lits et qui reste toujours fermé malgré la pression que connaît aujourd’hui le Centre hospitalier régional Hassan II. Pour rappel, les autorités locales de la préfecture d’Agadir Ida-Outanane ont annoncé samedi la prorogation de 15 jours de la mise en œuvre des mesures décidées pour renforcer la prévention contre la propagation du nouveau coronavirus. Cette décision intervient suite aux conclusions des opérations de suivi régulier de l’évolution de la situation épidémiologique et après la hausse des cas de contamination durant les dernières semaines, indique un communiqué du comité préfectoral de veille.
Le 20 novembre dernier, les autorités locales de la préfecture d’Agadir Ida-Outanane ont décidé la fermeture des plages ainsi que la fermeture de Souk El Had et des marchés de proximité à 17h. Il est question aussi de l’obligation de disposer d’une autorisation exceptionnelle de déplacement de et vers la préfecture d’Agadir-Ida Outanane, l’interdiction de toute forme de déplacement nocturne entre 21h à 6h à l’exception des déplacements pour des raisons de santé et professionnelles ainsi que la fermeture des cafés, des restaurants, des magasins et des grands centres commerciaux à 20h.
Il s’agit également de la fermeture des hammams et des salons d’esthétique à l’exception des salons de coiffure, la fermeture des salles de sport, des parcs et des terrains de proximité ainsi que la suspension du transport via les bus à 21h et l’encouragement du travail à distance. Les autorités locales ont invité en conséquence la population à une adhésion citoyenne à ces mesures préventives.

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *