Accueil Société Lacement du programme «Pont vers l’enseignement collégial»
Société

Lacement du programme «Pont vers l’enseignement collégial»

Ce programme, qui s’étend sur la période 2022-2027, vise à améliorer les apprentissages de plusieurs matières dans le cycle collégial.

Le ministère de l’éducation nationale, du préscolaire et des sports et l’Agence américaine pour le développement international (USAID) ont lancé, mercredi 18 janvier à Rabat, le programme «Pont vers l’enseignement collégial». Ce programme, qui s’étend sur la période 2022-2027, vise à accompagner le ministère dans la mise en œuvre de nouveaux programmes d’études dans les langues arabe et anglaise et des sciences au cycle collégial et à la fin du cycle d’enseignement primaire. Il vise également à améliorer les apprentissages dans le cycle collégial en arabe, anglais, physique, chimie, sciences de la vie et de la terre, ainsi que dans les années supérieures du cycle primaire en arabe et en sciences. Il s’agit aussi d’œuvrer à la généralisation des bonnes pratiques dans ces matières et niveaux scolaires à l’échelle nationale. Le ministre Chakib Benmoussa a affirmé que ce programme intervient dans le prolongement des grands chantiers de réforme menés par le ministère, avec à leur tête la réforme des programmes scolaires par la consécration d’un enseignement utile fondé sur des méthodes et des outils pédagogiques adaptés, ainsi que des enseignants qualifiés. Le programme s’inscrit également dans la poursuite de la mise en œuvre des dispositions de la loi-cadre relative au système de l’éducation, de formation et de recherche scientifique. Pour sa part, l’ambassadeur des États-Unis au Maroc, Puneet Talwar, a mis en avant l’importance de ce programme en mettant en relief la coopération menée conjointement avec le ministère de l’éducation nationale en vue d’améliorer la qualité de l’enseignement dans les écoles marocaines pour tous les élèves et promouvoir les ressources humaines, particulièrement au profit du corps enseignant. L’ambassadeur des Etats-Unis au Maroc a estimé qu’une éducation solide est le pilier de l’économie, compte tenu de son impact significatif en termes d’emplois et d’amélioration des conditions de vie des citoyens, notamment parmi les femmes et les filles. A cette occasion, un mémorandum d’entente a été signé entre le ministère de l’éducation nationale, et l’USAID. Ce mémorandum fixe en particulier les mécanismes de coopération et la manière de communiquer au sujet des différents volets et étapes du projet.

Articles similaires

Démographie : Les derniers chiffres du HCP sur la population

Dans son annuaire statistique 2022, le HCP donne un aperçu des évolutions...

Comment les «e-fuels» peuvent décarboner le transport aérien et maritime ?

L’aérien et le maritime sont les deux secteurs les plus difficiles à...

EmergingTech Ventures investit en santé

La société de gestion marocaine d’OPCC, EmergingTech Ventures vient de finaliser un...

Régularisation des constructions illégales : 52% des demandes traitées

La ministre de l’aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus

Jouer est une maladie