L’agence MCA-Morocco célèbre la Journée mondiale des enseignants

L’agence MCA-Morocco célèbre la Journée mondiale des enseignants

L’agence Millenium Challenge Account-Morocco (MCA-Morocco), à travers le Compact II, contribue au développement professionnel des enseignants et à l’amélioration de leurs conditions de travail. Les détails d’une journée bien symbolique…

Relancer le système éducatif en temps de Covid-19. C’est le but que s’est assigné l’Agence Millennium Challenge Account-Morocco (MCA-Morocco) quand elle a décidé de célébrer cette année la Journée mondiale des enseignants. Concrètement, l’Agence MCA-Morocco a supervisé, avec le département de l’Education nationale (DEN) et les différentes entités sous sa tutelle plusieurs actions ciblant, directement et indirectement, le corps enseignant dans le cadre de la mise en œuvre de l’activité «Education secondaire». Cette dernière relève du programme de coopération Compact II, financé par le gouvernement des Etats-Unis, représenté par Millennium Challenge Corporation (MCC).

Un plan de formation lancé
C’est le «Lycée Attahadi» qui a été choisi comme modèle. Il représente la principale composante de l’activité Education secondaire. Les actions, à ce niveau, ont porté particulièrement sur le renforcement des compétences et capacités des cadres pédagogiques, notamment en matière d’adoption de pratiques pédagogiques novatrices.
En 2021, le plan de formation a été lancé au profit de 6.000 cadres administratifs et pédagogiques des 90 établissements scolaires, des académies régionales d’éducation et de formation (AREF) et des Directions provinciales des trois régions cibles (Tanger-Tétouan-Al Hoceïma, Fès-Meknès et Marrakech-Safi). A fin septembre dernier, près de 5.000 ont été formés. Ce plan de formation porte sur 26 modules couvrant trois domaines : «Pédagogie et didactique», «Management et leadership» et «Genre et domaines transverses».

Une digitalisation aussi…
Déployé selon un modèle hybride (présentiel et distanciel), ce plan de formation aide à l’autoformation et la formation à distance des acteurs pédagogiques et administratifs via la plateforme de formation numérique «e-takwine». La digitalisation des 26 modules de formation reposera sur deux studios d’enregistrement vidéo des MOOC et des SPOC qui ont été mis à la disposition du DEN, en plus de 20 studios livrés aux AREF, CRMEF et Directions provinciales concernées. En clair, ce matériel améliorera la donne pédagogique, en y incluant plus d’enseignement et de formation à distance.
Et pour appuyer le déploiement du plan d’action de la Direction du système d’information (DSI),17 nouvelles fonctionnalités ont été développées et intégrées au SI-Massar, dont notamment celle relative à la gestion de la formation continue des cadres pédagogiques et administratifs. L’année 2021 a été marquée par le développement et le lancement de trois nouvelles applications mobiles pour faciliter l’accès aux services du système d’information «Massar», dont celle dédiée aux enseignants «MassarMoudaris».

Une gouvernance dans les apprentissages
90 établissements scolaires ont bénéficié de l’activité «Education secondaire», dans le cadre de l’élaboration et la mise en œuvre du Projet d’établissement intégré (PEI). L’objectif étant d’améliorer leur efficacité, le perfectionnement des apprentissages et les résultats scolaires des élèves. Des sessions de formation et de transfert de compétences ont été organisées au profit du personnel pédagogique et administratif des trois régions concernées.
Toujours dans la même démarche, une plateforme e-learning d’activités parascolaire «Minded» a été mise en place. Elle a été élaborée grâce au soutien du Fonds de partenariat de l’éducation pour l’employabilité du projet «Education secondaire». Elle vise à apporter une solution aux difficultés liées à la crise du coronavirus (Covid-19) entravant l’organisation et la gestion des activités parascolaires en mode présentiel. Une telle mobilisation devrait amener le système de l’enseignement à évoluer en fonction des différentes mutations environnementales. La démocratisation de l’ordinateur, cela dit, est déterminante dans la réussite du processus global incluant l’étudiant. Car il est au cœur des priorités.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *