Société

Le coup d’envoi de l’opération «Zéro Mika» a été donné dans la ville de Bir Jdid: Une mobilisation tous azimuts

© D.R

C’est parti ! Le coup d’envoi de l’opération «Zéro Mika» a été donné, vendredi dernier, pour un week-end national de ramassage des sachets en plastique.

Cette large opération ouverte au grand public s’inscrit dans le cadre de l’initiative de la Coalition marocaine pour la justice climatique (CMJC), pour la sensibilisation à l’impact des déchets en plastique sur la santé et l’environnement. L’opération consiste en une mobilisation générale pour le ramassage des sacs en plastique. Une première action pilote en présence des médias a été organisée dans la ville de Bir Jdid avec le soutien des autorités locales et la participation de près de 600 bénévoles et acteurs associatifs. En parallèle à ce premier événement, la coalition a activé ses réseaux à travers le Royaume pour l’organisation d’initiatives locales similaires, qui ciblent les points noirs et les zones les plus touchées par la pollution des déchets plastiques. Tous les Marocains étaient ainsi invités à rejoindre les opérations organisées du vendredi à dimanche dans leurs localités respectives, afin de débarrasser le Royaume des sachets et déchets en plastique ainsi que leur prolifération.

Après le ramassage, le recyclage …

A l’issue des opérations de ramassage, les déchets en plastique collectés seront recyclés de plusieurs manières. Les entreprises de cimenterie, partenaires de l’opération, se chargeront d’incinérer les déchets irrécupérables dans leurs fours spécialement conçus pour minimiser les rejets polluants dans l’atmosphère. Les plastiques encore en état d’être recyclés seront confiés à des coopératives spécialisées dans la revalorisation des plastiques et entameront une nouvelle vie sous une nouvelle forme. Enfin la dernière partie de la collecte concernant les déchets non recyclables sera récupérée par des artistes pour la production d’œuvres originales.

A noter que l’opération «Zéro Mika» s’accompagne également d’une campagne de sensibilisation sur les dangers des sachets en plastique sur la santé et l’environnement, qui est lancée depuis le 10 juin dernier, ainsi que celle sur les alternatives aux sacs en plastique, via les médias, le relais de l’opinion publique et le tissu associatif.  L’action nationale «Zéro Mika» se prolongera enfin à travers une caravane de sensibilisation dans les villes, les plages et les principaux souks du Maroc, en parallèle des rencontres en perspective de la COP22. Cette dynamique de sensibilisation et d’éducation sera aussi entretenue à travers le déploiement d’outils de communication et de renseignement au profit du grand public et des commerçants sur les bonnes pratiques de substitution écologiques et préservatrices de l’environnement, dans toutes les situations de la vie quotidienne des citoyens marocains.

Mounir Bassy
Journaliste stagiaire

Articles similaires

SociétéUne

La plage de Bouznika labellisée pour la 18ème année consécutive

La plage de Bouznika a de nouveau hissé le Pavillon bleu. Cette...

Société

Miraoui et Aït Taleb défendent les mesures du gouvernement en commission parlementaire

Le ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation,...

Société

2ème rencontre nationale pour une solidarité innovante au Maroc

La dynamique des organisations du tiers secteur «Pour une solidarité innovante au...

Société

AMO-Tadamon: 10. 750.271 bénéficiaires au 18 juin 2024

Selon le dernier bilan publié par le ministère de la santé et...