Le danger du vieillissement sur le système de santé et les caisses de retraite

Le danger du vieillissement sur le système de santé et les caisses de retraite

Le Maroc devrait compter 3,9 millions de personnes âgées avec des maladies chroniques en 2030

C’est un enjeu primordial des années à venir. D’ici 2030, l’effectif des personnes âgées au Maroc devrait atteindre plus de 6 millions, soit une augmentation de 42% par rapport à 2021. Les seniors représenteraient ainsi 15,4% de la population, selon les projections réalisées par le Haut-commissariat au Plan (HCP). Cette accélération du vieillissement démographique aura un impact important sur les régimes de retraite et les dépenses de santé. En effet, le vieillissement démographique entraîne une augmentation de la prévalence des maladies chroniques. Durant les années à venir, le Maroc devra faire face à plus de personnes âgées avec des pathologies chroniques. Le HCP note que «actuellement avec une prévalence des maladies chroniques de près de 64,4% ne touchant pas moins de 2,7 millions de personnes âgées, en supposant que ce taux restera constant dans un avenir proche, il faut compter sur environ 3,9 millions de personnes âgées dans cette situation en 2030 ceci sans compter les conséquences dues au coronavirus ».

En outre, en raison de l’augmentation des problèmes de santé chroniques, le vieillissement entraîne souvent une augmentation du nombre de personnes à risque d’invalidité. En examinant spécifiquement l’incapacité fonctionnelle, la part des personnes âgées dans cette situation selon l’enquête du ministère de la santé s’élève à 45,7%. En supposant ce taux constant pour les années à venir, l’effectif des personnes avec une incapacité fonctionnelle serait d’environ 2,8 millions en 2030 contre 1,9 million actuellement. Le HCP fait toutefois remarquer qu’il s’agit de situations hypothétiques soulignant que les prévalences de maladies chroniques ou de limitation fonctionnelle ne sont jamais constantes. Ces projections montrent l’ampleur de l’impact du vieillissement sur le système de santé. Le vieillissement de la population augmentera inévitablement la demande des services de santé, les dépenses médicales et le fardeau des soins de longue durée à un moment où le Maroc s’apprête à généraliser la couverture médicale à toute sa population.

Le HCP a accordé une attention particulière aux personnes âgées de 70 ans et plus. Ces personnes sont plus vulnérables face à la maladie, au handicap et à la précarité des conditions de vie. Sous l’effet de l’amélioration des conditions de survie, leur effectif s’accroîtra rapidement en passant de 1,6 million de personnes en 2021 à près de 2,6 millions en 2030, soit une augmentation de 63%. En termes relatifs, leur poids démographique pourrait atteindre 6,7% en 2030 au lieu de 4,4% actuellement. Le HCP estime que cette population est la plus susceptible d’avoir des maladies chroniques et de tomber dans une situation de dépendance à même d’induire une demande qui suppose un renforcement conséquent de l’offre de soins et de prise en charge adaptée aux besoins spécifiques à ces âges. Selon les projections du HCP, l’effectif des personnes âgées de 70 ans et plus avec au moins une maladie chronique atteindrait 1,9 million au lieu de 1,2 million actuellement. La part des personnes de 70 ans et plus avec une incapacité fonctionnelle serait d’environ 1,7 million en 2030 au lieu de 1,1 million en 2021. Pour rappel, d’ici à 2050, la population mondiale âgée de 60 ans et plus devrait atteindre 2 milliards de personnes, contre 900 millions en 2015.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *