Le Maroc, terre d’un patrimoine ancestral : Les trésors juifs de Casablanca

Le Maroc, terre d’un patrimoine ancestral : Les trésors juifs de Casablanca

Synagogues, cimetières historiques, monuments, sites de saints juifs, expressions culturelles et artistiques, écoles juives…

Le patrimoine judéo-marocain est largement présent dans toutes les régions du pays. Il témoigne du lien historique qui lie les juifs marocains à leur pays. Durant ces dernières années, plusieurs travaux de restauration des sites juifs ont été érigés en priorité afin d’assurer la transmission de cet héritage dont la valeur est inestimable aux nouvelles générations. Parmi ces lieux, certains se sont vus entièrement rénovés et d’autres sont en cours de restauration. On compte déjà plus d’une centaine de sites restaurés à ce jour. Et cela ne s’arrête pas là puisque les projets de revalorisation de ces lieux sont nombreux à Casablanca, Tanger, Oujda, Ksar El Kebir, Fès, Marrakech, Essaouira, El Jadida, Azrou, Ouezzane ou encore Meknès. A cela s’ajoutent les efforts accomplis par la communauté israélite du Maroc afin de porter ce patrimoine unique en Afrique et dans le monde arabo-musulman à l’échelle internationale.

Dernière initiative en date, celle des

démarches entreprises auprès de l’Unesco pour que la fête de la Mimouna soit inscrite dans le patrimoine mondial de l’humanité.

En mars prochain, un site web de 8.000 heures de navigation sera également mis à la disposition des passionnés de la culture pour découvrir ce patrimoine.

Derrière ce travail titanesque, des hommes et des femmes amoureux de l’histoire du Maroc. ALM a choisi de creuser dans cette mémoire collective et mettre en avant une partie de ce patrimoine consacré récemment par la visite de Sa Majesté le Roi Mohammed V à «Bayt Dakira» à Essaouira. Immersion dans les lieux emblématiques du judaïsme marocain à Casablanca qui compte la plus grande partie de la communauté juive marocaine.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *