Légère hausse de 1,3% des marins pêcheurs déclarés à la CNSS en 2020

Légère hausse de 1,3% des marins pêcheurs déclarés à la CNSS en 2020

Leur nombre est passé de 85.338 à 86.443

Le nombre des marins pêcheurs déclarés à la CNSS a enregistré une croissance de 1,3% entre 2019 et 2020 en passant de 85.338 à 86.443. Sur la période 2016-2020, on relève une croissance annuelle moyenne de 7%. Durant cette période, leur nombre est passé de 65.188 en 2016 à 86.443 en 2020. Selon le rapport démographique de la CNSS, 52% des marins pêcheurs relèvent de la pêche côtière. En effet, le secteur de la pêche côtière a enregistré une hausse annuelle moyenne de 2% entre 2016 et 2020. Au titre de la même période (2016-2020), le nombre de marins pêcheurs artisans déclarés a connu une croissance annuelle moyenne de 14%. La CNSS rappelle que le secteur de la pêche maritime se compose de trois branches d’activité, la pêche hauturière dont la production est destinée essentiellement au marché étranger, la pêche côtière (chalutiers, sardiniers, et palangriers) constituée de marins pêcheurs à la part, et la pêche artisanale composée de marins pêcheurs canotiers.

Les marins pêcheurs de la flotte hauturière, au même titre que les marins pêcheurs à la part, sont assujettis au régime de sécurité sociale de la CNSS depuis sa date d’entrée en vigueur (avril 1961). En revanche, ceux de la pêche artisanale sont couverts par la CNSS à partir de septembre 2012. Il est à signaler que les marins pêcheurs de la flotte hauturière sont assimilés à des salariés du régime général, alors que les marins pêcheurs à la part et les canotiers sont déclarés selon un processus spécifique qui se base sur les ventes brutes des bateaux, sur lesquelles sont appliqués des taux de cotisation différents de ceux appliqués aux salariés du régime général.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *