Les éclaircissements de Abdelouafi Laftit

Les éclaircissements de Abdelouafi Laftit

Vague de froid, événementiel, CRI, transferts de compétences et criminalité

Les préparatifs pour faire face à la vague de froid et aux fortes intempéries dans les différentes régions du Maroc vont bon train. Un programme pluridisciplinaire a été finalisé portant ainsi sur une série d’actions pour être à la rescousse de pas moins de 1.753 douars relevant de 232 collectivités, soit une population d’environ 800.000 habitants répartie sur 27 provinces. Ce plan d’action porte sur l’approvisionnement en cas de fermeture de routes, la distribution de chauffages ainsi que sur les interventions par hélicoptère de la Gendarmerie royale et de la Santé publique et le soutien aux agriculteurs et éleveurs.

Ces détails ont été révélés par Abdelouafi Laftit, ministre de l’intérieur, lors d’une réponse à une question orale qui lui a été adressée mardi 27 octobre à la Chambre des conseillers. «Les interventions, destinées à faire face aux vagues de froid dans les domaines sanitaire, agricole et énergétique, sont renforcées par des actions sur le terrain des Forces armées royales», a-t-il précisé, annonçant par la même occasion l’élaboration d’un plan au profit des femmes enceintes dans les zones concernées. Le ministre de l’intérieur a également été interpellé quant à l’autorisation des manifestations culturelles dans ce contexte actuel. La réponse est claire : le redémarrage de cette branche d’activité n’est pas prévu dans l’immédiat. M. Laftit indique que ces activités ne seront pas autorisées sauf si l’on peut affirmer avec certitude qu’il n’y a pas de risques encourus de contamination, du fait que ces rassemblements représentent au niveau mondial les plus grands foyers de transmission de la Covid-19.

Interrogé sur le rôle des CRI et leur nouvelle réorganisation amorcée depuis le début de cette année. M. Laftit a souligné que la cadence de travail des ces centres a été ralentie par la pandémie. S’agissant du transfert de compétences propres des régions, le ministre a déclaré que le «processus sera effectif avant la fin de l’année en cours». Et de poursuivre que «le ministère œuvre de concert avec les associations des régions du Maroc en vue d’accompagner et de mener à bien ce transfert dans les meilleurs délais». S’agissant des programmes de développement régional, il a rappelé que sur un total de 12 programmes, 11 ont été approuvés à ce jour. La question de la violence et de la criminalité a également été soulevée. A ce propos, M. Laftit a annoncé l’arrestation de 220.000 individus au cours du premier semestre 2020, dont 12.000 mineurs. Le ministre indique par ailleurs que les éléments de la Gendarmerie royale ont déféré, durant la même période, 36.000 individus devant la justice, parmi eux 1.721 mineurs.
Des chiffres qui, selon le ministre, montrent le rôle joué par les services de sécurité dans la lutte contre la criminalité.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *