Les professionnels de santé tiennent vivement à leurs vacances

Les professionnels de santé tiennent vivement à leurs vacances

Ils viennent d’adresser une lettre au ministre

La Fédération nationale de la santé revendique « le déblocage des autorisations administratives au profit du personnel dans le secteur public de la santé dans les plus brefs délais ». Une demande pressante que la Fédération  adresse au ministre de la santé en lui sollicitant de leur « permettre de programmer leurs vacances dans les meilleures conditions en coordination avec leurs supérieurs directs ». Par cette demande adressée au responsable gouvernemental, la Fédération revendique de « suspendre » l’œuvre selon la circulaire n°5708 du ministère.

Un document qui véhicule la décision du ministre pour suspendre les autorisations administratives dans tous les services et établissements relevant du ministère, des CHU et de l’Institut Pasteur. La décision étant justifiée par la nécessité de faire face à la Covid-19 et l’évolution de la pandémie. « Etant donné que vous avez confirmé, lors du Conseil des ministres tenu le 6 juillet, que la situation pandémique est stable dans notre pays malgré le déconfinement vigilant, la décision de suspendre les autorisations administratives a usé ses objectifs », souligne la même source.

Dans ce sens, la Fédération rappelle l’arrivée à terme, le 10 juillet, de l’état d’urgence sanitaire et l’avènement des vacances estivales qui seront pour les professionnels de santé du secteur public une opportunité pour le repos du « guerrier » après quatre mois de travail en première ligne loin de leurs familles.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *