Les rues de Chefchaouen parmi les dix plus belles du monde

Les rues de Chefchaouen parmi les dix plus belles du monde

Elles occupent la neuvième place d’un concours international

Les anciens habitants de Chefchaouen optaient pour la couleur bleue pour embellir l’extérieur de leurs maisons, mais aussi pour chasser les moustiques sans avoir recours à des produits anti-insectes traditionnels de l’époque.

Grâce à son architecture traditionnelle typique et ses multiples paysages naturels, la perle bleue continue de recevoir des distinctions par des organismes et de la presse spécialisés dans le tourisme. A cet effet, les rues de Chefchaouen viennent d’être sacrées parmi les dix plus belles du monde. Elles ont réussi à occuper la neuvième place au dernier concours organisé par le site web international «Espresso». Chefchaouen dispose de tous les atouts pour gagner un nouveau pari à travers ce concours international intitulé «Les rues et ruelles les plus attractives dans le monde».

Le nouveau palmarès vient d’avoir un écho favorable permettant de mettre en avant la typicité et la beauté des rues sélectionnées avec des monuments témoignant de la mémoire de leurs villes respectives. Trônant majestueusement avec leurs sites historiques et touristiques intra muros, celles de Chefchaouen ont pu intégrer ce palmarès grâce à leur propreté, leur aspect architectural, leur bleu typique ainsi que les plats traditionnels et les produits du terroir et de l’artisanat propres à la région de Jbala. Elles ont toujours aidé à favoriser l’attractivité de la ville et d’en faire une destination de choix pour les visiteurs nationaux et internationaux.

Parmi les distinctions remportées ces derniers temps, figure celle accordée, il y a trois mois, par le magazine britannique Wanderlust, qui a classé Chefchaouen parmi les douze plus belles villes du monde et réputées par le bleu des façades de leurs anciens quartiers.

Ce palmarès a comporté les célèbres destinations touristiques de choix, dont la cité indienne Jodhpur qui se distingue par ses maisons (peintes en bleu) présentant des similitudes avec celles de l’ancienne médina de Chefchaouen. Wanderlust a évoqué, à cette occasion, la position géographique de cette dernière, nichée dans les montagnes du Rif. Le magazine britannique a fait part que les anciens habitants de Chefchaouen optaient pour la couleur bleue pour embellir l’extérieur de leurs maisons, mais aussi pour chasser les moustiques sans avoir recours à des produits anti-insectes traditionnels de l’époque.

Il est à rappeler que les responsables locaux et les simples Chefchaounais portent un grand intérêt à cette couleur typique et veulent en faire un logo avec le chapeau traditionnel «Chachia». Ils ont ainsi pu encourager les sites et les guides touristiques de l’ utiliser pour mettre en avant les atouts touristiques de la ville sur leurs pages.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *