Les travaux démarreront le 26 octobre / Ecomondo et Key Energy : Le come-back

Les travaux démarreront le 26 octobre / Ecomondo et Key Energy : Le come-back

Les regards seront tournés mardi prochain vers Rimini en Italie où Ecomondo et Key Energy reprendront les travaux en mode physique. Les deux manifestations renouent avec le grand public après un arrêt forcé suite aux circonstances sanitaires ayant marqué l’année 2020. Pas moins de 1.000 exposants prendront part à ce rendezvous. La surface occupée s’étendra ainsi à 90% comparé à la participation enregistrée en 2019. Le come-back de Ecomondo et Key Energy s’inscrit pleinement dans les nouvelles exigences imposées par le contexte Covid. C’est dans cette optique que les deux rendez-vous seront orientés vers le «Plan national de relance et de résilience (PNRR)». Prévus du 26 au 29 octobre, les deux événements initiés par Italian Exhibition Group seront principalement axés sur le déploiement complet des filières de la Green Economy, avec à la clef des nouveautés technologiques du secteur. Les discussions porteront également sur les opportunités offertes aux entreprises et administrations publiques italiennes par le Pacte vert européen et le PNRR.

A quelques jours de la tenue des deux salons, les premières indiscrétions font état de la présentation d’une recherche inédite avec au centre «la numérisation et la transition écologique en Italie». C’est ce que l’on peut retenir des organisateurs qui se réjouissent de la programmation des dix ans des états généraux de la Green Economy. Un rendez-vous annuel promu par les 68 organisations d’entreprises réunies dans le Conseil national de la Green Economy et réalisé en collaboration avec le ministère de la transition écologique et la Fondation développement durable. Pour sa part, l’Italian Exhibition Group lance, en cette occasion, le projet «Africa Green Growth». L’idée étant de favoriser les relations commerciales entre les entreprises italiennes et les pays projetés vers un modèle de développement durable sur ce continent. «Avec 220 acheteurs étrangers provenant des régions d’Afrique du côté méditerranéen et subsaharien, des Balkans, de l’Europe de l’Est et de la Russie, des Émirats arabes unis, Ecomondo et Key Energy, pour favoriser les acheteurs des marchés les plus lointains, auront une extension numérique qui s’ouvre le 18 octobre et durera jusqu’au 5 novembre», indiquent les organisateurs à ce propos.

L’Italian Exhibition Group a par ailleurs sollicité l’Energy Strategy Group de l’Ecole Polytechnique de Milan pour l’élaboration d’une étude inédite visant à évaluer l’impact du PNRR dans les secteurs des énergies renouvelables. Ce dispositif se veut un message d’attention envers les entreprises qui demandent des certitudes à moyen et long termes pour les investissements et, surtout, des autorisations plus rapides pour les installations. Nécessité partagée également par le secteur du bâtiment, qui est dirigé chez Key Energy dans l’espace consacré à l’efficacité énergétique. Notons que la nouveauté de cette édition est le grand espace d’exposition consacré à la mobilité électrique, comprenant également une étude menée par Motus- E et Vaielettrico avec l’Université de Ferrare et qui donnera un cadre organique de l’état de la mobilité électrique et durable en Italie.

Cap sur les nouveautés

Se référant aux organisateurs, l’édition 2021 aura un aspect international, et ce grâce au réseau de collaborations qui unit les compétences d’environ 80 associations internationales d’entreprises, de la société civile et de la recherche. L’excellence des entreprises italiennes et européennes sera mise en exergue lors de cette exposition. Les visiteurs découvriront la première nouveauté de l’édition 2021 à l’entrée ouest. Il s’agit d’un espace d’exposition externe qui accompagne vers l’espace couvert, occupé quasi totalement par les moyens de récolte et transport des déchets. En termes d’innovation, la bioéconomie circulaire et les start-up se feront dédier un espace d’exposition au sein du Salon. Grâce à la collaboration de l’Agence ICE, elles pourront entrer dans la filière technologique de l’économie circulaire et des énergies renouvelables. Notons que les nouvelles entités qui présenteront les solutions les plus innovantes pour lutter contre les changements climatiques recevront le prix «Climate For Kick». Une distinction qui sera remise en collaboration avec la Fondation développement durable

La décarbonation à l’honneur

Sujet d’actualité, la décarbonation s’invitera à cet événement. La Commission européenne sera de la partie. Elle introduira dans Ecomondo la double stratégie portant sur le thème de la décarbonation, à savoir la réduction des gaz à effet de serre et le renforcement de la biodiversité à travers la régénération du sol, des forêts et des mers qui contribuent ensemble à assimiler davantage de CO2, garantissent la production d’aliments et protègent contre de futures pandémies. Un focus sur la formation sera également établi. Des cas d’étude et mises à jour sur les normes européennes et nationales seront au programme avec comme dénominateur commun administration publique et entreprises. Notons que l’ensemble des congrès prévus dans le cadre de cette manifestation seront transmis à partir du 2 novembre.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *