Accueil Société Lutte contre la pollution plastique : L’expédition Plastic Odyssey met le cap sur Tanger
SociétéUne

Lutte contre la pollution plastique : L’expédition Plastic Odyssey met le cap sur Tanger

Simon Bernard, président et cofondateur de l’organisation Plastic Odyssey. DR

Cette étape de deux semaines vise à rencontrer et échanger avec des entrepreneurs locaux du recyclage pour développer des solutions durables contre la pollution.

 

Le navire Plastic Odyssey est arrivé, vendredi 23 janvier, à Tanger, après plusieurs escales en Méditerranée. Dans le cadre d’une expédition contre la pollution plastique, lancée au début d’octobre 2022 au port de Marseille pour un tour du monde de trois ans, cette dernière étape en Méditerranée s’effectue «à bord d’un navire de 40 mètres et qui est un ambassadeur des solutions pour réduire les effets de la pollution plastique. Il a fait ici à Tanger une escale de quinze jours pour recevoir une dizaine d’entrepreneurs locaux et d’en faire une promo de futurs recycleurs», a expliqué Simon Bernard, président et cofondateur de Plastic Odyssey, faisant remarquer que ce programme d’incubation permet aux entrepreneurs locaux de monter leurs propres usines de recyclage des déchets plastiques.

Accompagnement des entrepreneurs
Le navire Plastic Odyssey est accueilli pour son escale marocaine à la nouvelle marina, dont la gestion est assurée par la Société de gestion du Port de Tanger Ville (SGPTV) connue par son engagement à travers sa politique environnementale globale à l’échelle de la zone portuaire urbaine.
Cette escale vise, en coordination avec l’association Injaz Al Maghrib, à rencontrer et échanger avec des entrepreneurs locaux du recyclage pour développer des solutions durables contre la pollution, et ce dans le cadre d’un programme d’incubation baptisé «Onboard Laboratory». Ils vont suivre ainsi «une formation technique dans l’atelier de recyclage embarqué, des études de business models avec l’équipe de Plastic Odyssey et des rencontres avec d’autres acteurs du monde du recyclage marocain», selon les organisateurs, avant d’ajouter que ces deux semaines d’échanges ont pour objectif de «booster la mise en place de structures de recyclage au niveau local».

Visites au profit de près de 590 élèves
Cette étape de Tanger se distingue par des visites organisées au profit de près de 590 élèves des établissements scolaires pour rencontrer l’équipage à bord du navire Plastic Odyssey et découvrir son laboratoire de solutions face à la pollution plastique. « Nous les accueillons pendant environ une heure pour des rencontres et échanges avec l’équipage et pour partager avec eux notre mode de vie à bord et de ce que c’est que d’être explorateur », a fait savoir Maité Abos, responsable sensibilisation à Plastic Odyssey.
Ces visites d’information et de sensibilisation sont destinées à aider les élèves de présenter leurs idées propres et leurs observations sur la pollution plastique de leur région.

Cette escale vise, en coordination avec l’association Injaz Al Maghrib, à rencontrer et échanger avec des entrepreneurs locaux du recyclage pour développer des solutions durables contre la pollution.

Exposition dédiée au large public
Le public est invité dans le cadre de cette étape de Tanger de découvri l’exposition transportée d’escale en escale à son bord de Plastic Odyssey. Cette exposition nomade est installée au Phare du Cap Spartel , qui est un bâtiment historique construit il y a plus de 150 ans. Elle est « ouverte au public et sera enrichie de nouveaux objets marocains et permettra de faire rayonner les solutions découvertes par l’expédition au fur et à mesure de ses rencontres », ont précisé les organisateurs. Notons que cette étape de Tanger vient après des escales en Méditerranée, notamment au Liban, en Egypte et en Tunisie. Le navire se rendra ensuite avec son équipe à bord au Sénégal puis en Guinée, au Cap Vert avant de traverser l’Atlantique pour rejoindre l’Amérique du Sud puis l’Asie.

Articles similaires

Dévoilé à l’occasion de sa journée mondiale : Un ouvrage inédit sur les enjeux numériques pour la douane

Les cyberfraudeurs réagissent très rapidement aux évolutions des législations, des règlements et...

Agriculture durable : Les avancées du Maroc en matière de micro-irrigation présentées à Dakhla

Micro-irrigation  » Cette rencontre internationale, scientifique et technique constitue l’occasion pour de...

Adoption de lois, les parlementaires mettent le turbo

La session parlementaire d’automne sera bientôt clôturée Parlement.» C’est une course contre...

Démographie : Les derniers chiffres du HCP sur la population

Dans son annuaire statistique 2022, le HCP donne un aperçu des évolutions...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus

Jouer est une maladie