Accueil Société L’Observatoire de la jeunesse marocaine voit le jour
Société

L’Observatoire de la jeunesse marocaine voit le jour

Il s’agit d’un centre d’expertise sur les questions de la jeunesse et de la politique

Aborder les thématiques liées aux jeunes et à la politique. C’est l’objectif de l’Observatoire de la jeunesse marocaine (OJM) qui a tenu sa première réunion le 6 décembre 2022 à Rabat. «L’Observatoire de la jeunesse marocaine (OJM) est un centre de ressources et d’expertise sur les questions de la jeunesse et des politiques qui lui sont dédiées. Son objectif est de contribuer à améliorer la connaissance dans le domaine de la jeunesse par l’élaboration de statistiques et d’analyses, la consolidation de l’ensemble des études et des enquêtes existantes sur une seule plateforme ainsi que leur observation et évaluation dans le but de partager cette connaissance avec tous les acteurs et aider à éclairer la décision publique», soulignent les initiateurs de ce projet.

Ainsi, le comité scientifique de l’OJM est constitué de chercheurs et d’experts dans le domaine dont notamment Khadija Zahi, Hind Ftouhi et Zakaria Kadiri, David Goeury et Olivier Deau. De son côté, le Bureau exécutif est composé de jeunes acteurs actifs sur le terrain associatif et sur les problématiques liées au leadership des jeunes et aux défis posés par les NEET’s. Au cours de cette première réunion, il a été décidé d’entamer la réalisation d’une enquête nationale autour de la place des jeunes dans la régionalisation avancée et ce que les douze régions du Royaume peuvent apporter à la question de la jeunesse. Cette étude sera initiée à partir de la première semaine de 2023 dans la région de Rabat-Salé-Kénitra et sera déployée par la suite sur les autres régions du
Maroc.

Articles similaires

Démographie : Les derniers chiffres du HCP sur la population

Dans son annuaire statistique 2022, le HCP donne un aperçu des évolutions...

Comment les «e-fuels» peuvent décarboner le transport aérien et maritime ?

L’aérien et le maritime sont les deux secteurs les plus difficiles à...

EmergingTech Ventures investit en santé

La société de gestion marocaine d’OPCC, EmergingTech Ventures vient de finaliser un...

Régularisation des constructions illégales : 52% des demandes traitées

La ministre de l’aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus

Jouer est une maladie