L’UNFPA et les associations des sages-femmes appellent à investir dans la profession

L’UNFPA et les associations des sages-femmes appellent à investir dans la profession

A l’occasion de la journée internationale qui leur est dédiée

A l’occasion de la journée internationale de la sage-femme célébrée aujourd’hui, l’UNFPA, Fonds des Nations Unies pour la Population, l’Association marocaine des sages-femmes et l’Association nationale des sages-femmes du Maroc rendent hommage au travail de ce corps de métier et lancent un appel pour plus d’investissements dans la profession.

«Devant la flambée de la pandémie du coronavirus (Covid-19), la sage-femme démontre au même titre que tous les professionnels de santé son engagement indéfectible pour sauver de nombreuses vies, en mettant à risque la sienne. La sage-femme joue ainsi un rôle crucial dans la réduction de la mortalité et de la morbidité maternelle et infantile et contribue par là à la réalisation des Objectifs de développement durable», indique l’UNFPA et les associations des sages-femmes dans un communiqué conjoint en ajoutant qu’il est «important d’investir dans les effectifs de sages-femmes pour parvenir à l’échéance de 2030, afin que toutes les femmes et les nouveau-nés aient accès aux soins et renforcer leurs capacités pour offrir un service de qualité, dans le respect et la dignité».

L’UNFPA et les associations des sages-femmes appellent également à la mise en œuvre d’une réglementation qui «reconnaît le rôle de la profession, clarifie ses responsabilités et définit les prérogatives qui lui sont attribuées». Il faut noter que l’année 2020, désignée comme année internationale des sages-femmes, a été couronnée par l’approbation par le Conseil de gouvernement du décret d’application de la loi 44/13 relative à l’exercice de la profession de sage-femme.

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *