SociétéUne

L’Usaid attribue 8 millions de dollars à l’Unicef

© D.R

L’Unicef vient d’annoncer la mise en œuvre d’un nouveau programme mené en partenariat avec l’Usaid pour accompagner la réponse nationale post-séisme du Maroc. D’une durée de 30 mois, ce programme s’articule autour de 5 axes. Les détails.

L’Usaid a mis à la disposition de l’Unicef un budget de 8 millions de dollars pour la mise en œuvre de ce programme intégré d’appui aux enfants et aux communautés affectés par le séisme d’Al Haouz. L’Unicef assure l’appui technique de ce programme multisectoriel d’une durée de 30 mois. Il vise à soutenir une reprise résiliente des enfants, des familles et des communautés affectés. L’Unicef précise que l’approche intégrée de ce programme ciblera une meilleure connexion et synergie entre d’un côté les aides monétaires d’urgence octroyées par le gouvernement marocain aux familles sinistrées, et de l’autre côté un ensemble de services sociaux de base multisectoriel adaptés aux besoins des enfants et familles les plus vulnérables. Ces services prioriseront notamment l’accès à l’éducation, la protection de l’enfance, le soutien psychosocial, la santé, la nutrition, l’eau, l’assainissement et l’hygiène. Ainsi, ce programme est structuré autour de cinq domaines d’intervention stratégiques. Le premier axe porte sur l’appui à l’accès à une éducation inclusive de qualité et à des environnements d’apprentissage sûrs et protecteurs. Cet axe ciblera, dans un premier temps, l’enseignement préscolaire et primaire, puis, dans un deuxième temps, le premier cycle du secondaire. L’intervention soutiendra également l’accès à l’accompagnement psychosocial pour les enfants et le personnel d’encadrement/enseignant selon les besoins. Le deuxième axe concerne l’appui à l’accès aux services d’approvisionnement en eau potable et d’assainissement et l’adoption de bonnes pratiques d’hygiène via le soutien à la restauration des infrastructures d’approvisionnement en eau, notamment au niveau des écoles. Ce domaine intégrera aussi la mise en place d’installations sanitaires et des systèmes de gestion des déchets ainsi que des services d’hygiène. Le troisième axe a trait à l’amélioration des capacités locales de gestion de la protection de l’enfance et le renforcement des capacités des acteurs locaux en faveur des enfants les plus vulnérables comprenant une offre de soutien psychosocial adéquat, une orientation vers des services sociaux spécifiques et la mise en œuvre de solutions de prise en charge alternatives. Cette composante sera menée avec le concours de l’Entraide Nationale, des commissions provinciales de protection de l’enfance et des ONG locales. Quant au quatrième axe, il vise l’amélioration de l’accès à la santé maternelle et infantile et la promotion d’une nutrition appropriée afin que la population affectée ait un accès à des services de qualité en la matière y compris la population se trouvant dans des zones enclavées. Ces interventions seront menées sous le leadership des Directions régionales de la santé. Enfin, le cinquième axe s’articule autour de la mise en œuvre d’une approche de prestation de services sociaux «Cash-plus» avec des capacités locales renforcées pour une sensibilisation inclusive et multisectorielle et le renforcement de la participation communautaire et la communication pour le changement social et comportemental visant notamment la promotion des comportements d’hygiène et de réadaptation adéquats. A l’occasion du lancement de ce nouveau programme, le directeur par intérim de l’Usaid, Juan Carlos Rodriguez, a déclaré: «Nous sommes très fiers de notre partenariat de longue date avec le Royaume du Maroc et son peuple. Nous sommes également heureux de notre partenariat avec l’Unicef, qui apporte une expertise considérable dans le cadre du soutien fourni aux populations impactées par cette catastrophe. Ce nouveau programme que nous soutenons adopte une approche intégrée à la réponse post-séisme, grâce à laquelle les familles, et en particulier les enfants, bénéficieront de services sociaux essentiels qui renforcent l’aide financière fournie par le gouvernement marocain. Le programme s’appuie sur le leadership des institutions publiques, nationales et locales, ainsi que sur l’engagement profond des organisations de la société civile pour répondre aux besoins des personnes affectées par le séisme ». De son côté, la représentante de l’Unicef au Maroc a fait remarquer que ce nouveau partenariat avec l’Usaid permettra « de soutenir les actions engagées et d’appuyer un apprentissage, à ancrage territorial, visant à fournir des enseignements opportuns sur notamment la mise en place d’approches intégrées de protection sociale en faveur des enfants et des familles les plus vulnérables».

Articles similaires

ActualitéUne

INDH: un 19ème anniversaire sous le signe de la sensibilisation et de la mobilisation sur l’importance vitale des 1000 premiers jours de la vie d’un enfant

L’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH) célèbre, samedi, le 19ème anniversaire...

ActualitéSociétéUne

Ait Taleb lance à Boujdour les services de six centres de santé urbains et ruraux

Le ministre de la Santé et de la Protection sociale, Khalid Ait...

EconomieUne

Écotourisme : Trois sites bientôt aménagés à Ifrane

Le Maroc compte plusieurs zones forestières et a conçu une stratégie (Forêts...

ActualitéUne

L’ambassadeur Amrani rencontre Ajay Banga: ferme volonté de renforcer la coopération entre la Banque mondiale et le Maroc

Moins d’un an après avoir organisé avec succès ses Assemblées annuelles à...