Maigrir intelligemment et sans bistouri, c’est possible !

Maigrir intelligemment et sans bistouri,  c’est possible !

Entretien avec Sara Marnaoui, kinésithérapeute formée au Maroc et spécialisée à Paris

Passionnée par son métier qui allie le corps au mouvement et au bien-être, Sara Marnaoui s’est formée aussi en nutrition pour pourvoir assurer à ses patients une prise en charge complète. Pour elle, la pratique d’un sport régulier est très importante. Et les techniques d’amincissement non invasives comme la lipocavitation, la radiofréquence, ou autres machines aident à réduire la masse adipeuse plus rapidement et sans bistouri.

ALM : Déjà, comment procédez-vous pour définir la conduite du changement à tenir pour un patient qui s’adresse à vous ?

Sara Marnaoui : Nous commençons par un bilan qui consiste à mieux connaître notre patient(e), son hygiène de vie, son alimentation, ses objectifs, etc. A mon sens, il n’y a pas de poids idéal, le seul idéal est que la personne se sente à l’aise dans son corps. Nous poursuivons par un bilan sur impédancemètre, qui nous donne l’IMC, la masse graisseuse, la masse musculaire, la graisse viscérale, l’âge métabolique, le taux d’hydratation, etc.

Pouvez-vous nous expliquer l’impact du volume graisseux sur le fonctionnement des organes ?

La graisse qui entoure nos organes ou la graisse viscérale est dangereuse, contrairement à celle des jambes, des fesses ou des hanches qui, elle, ne l’est pas. La graisse viscérale s’installe autour des organes et quand elle est excessive elle peut conduire à des maladies cardio-vasculaires, une inflammation, une hypertension artérielle, du mauvais cholestérol, ou le diabète de type 2.

Quelles sont les différentes étapes du programme de prise en charge pour accompagner ces personnes atteintes d’obésité ?

En se basant sur les données recueillies pendant le bilan, nous arrivons ensemble à formaliser une alimentation équilibrée et personnalisée pour la perte de poids. Une routine sportive, et des machines d’amincissement adaptées qui nous aideront à atteindre nos objectifs.

Quels sont les différents moyens que vous utilisez pour diminuer la masse adipeuse ?

Parallèlement à une alimentation équilibrée et une activité sportive régulière, nous proposons des machines d’amincissement qui agissent sur la graisse localisée afin de la réduire.

Quels sont les conseils en matière de régime alimentaire ?

Pour moi le meilleur régime est une alimentation équilibrée. L’apport en calories doit être adapté à la dépense. Il faut aussi limiter les apports en sucres, en sel, et en gras. Il est très important de ne pas se sentir frustré, ne pas se priver quand on a une envie, et ne pas culpabiliser quand on y cède. Il faut donc apprendre à manger sainement, à se faire plaisir de temps en temps et à brûler les calories.

Quel message adresserez-vous aux personnes qui n’ont pas fait de sport depuis la crise sanitaire ?

Le sport est très important pour la santé, depuis la crise sanitaire et la fermeture des salles de sports, plusieurs personnes ont arrêté toute activité sportive, et cela s’est retenti sur leur santé, leur poids, leurs muscles et articulations… Je dirais à ces personnes de marcher 30 min par jour, de pratiquer une activité physique régulière qu’ils aiment. Yoga, pilate, natation, boxe… Peu importe le sport pratiqué, l’essentiel est de bouger et d’avoir une bonne hygiène de vie.

Quelle serait la conduite à tenir de manière générale pour l’individu de telle sorte à se maintenir en forme, c’est-à-dire un IMC normal?

Je dirais que le secret ne vient pas d’une chose mais de toutes les choses dont on a parlé précédemment, c’est-à-dire l’alimentation équilibrée, la pratique régulière d’un sport, une marche journalière et une aide avec des machines d’amincissement en cas de nécessité.

Quels seraient selon vous les cas extrêmes qui nécessitent des techniques plus agressives, telles que la chirurgie, la pose du ballon…

Le recours à la chirurgie s’adresse à des patients en situation d’obésité morbide, qui porte atteinte à leur santé, à leur qualité de vie quotidienne, et bien évidemment avec l’accord du chirurgien.

Le mot de la fin …

Nous faisons tous de notre mieux pour atteindre nos objectifs mais quelquefois nous laissons la routine nous emporter et on finit par s’oublier. Et quand c’est le cas, il ne faut pas se juger. Il faut tout simplement changer les mauvaises habitudes, manger équilibré, pratiquer un sport régulier, prendre soin de son corps et ne pas hésiter à avoir recours à un spécialiste quand cela est nécessaire.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *