Maladies de la thyroïde : Un numéro vert pour les patients qui n’arrivent pas à accéder au Lévothyrox

Maladies de la thyroïde : Un numéro vert pour les patients qui n’arrivent pas  à accéder au Lévothyrox

Le médicament Lévothyrox fait toujours parler de lui. Cela fait maintenant plusieurs mois que des patients font le tour des pharmacies à la recherche de ce médicament vital pour soigner l’hypothyroïdie.

Au Maroc, ils sont des milliers à prendre ce médicament chaque jour pour compenser ou réguler leurs problèmes de dysfonctionnement de la thyroïde. Face à cette situation, le ministère de la santé a décidé, à titre conjoncturel et exceptionnel, de mettre un numéro vert à la disposition des personnes souffrant de maladies thyroïdiennes et qui n’arrivent pas accéder au Lévothyrox. «Dans le cadre des efforts consentis par le ministère de la santé pour assurer l’accessibilité des médicaments indispensables aux personnes souffrant de maladies thyroïdiennes et en interaction avec la problématique d’acquisition du Levothyrox, il a été décidé à titre conjoncturel et exceptionnel de mettre le numéro téléphonique vert 0801005353 à la disposition des malades qui n’arrivent pas à trouver ce médicament dans les pharmacies du Royaume et ce, afin de les aider à ce propos», indique  le ministère dans un communiqué.

La tutelle précise par ailleurs que les malades doivent s’adresser aux délégations provinciales du ministère de la santé, munis de leurs dossiers médicaux et de l’ordonnance. Pour rappel, le 16 juillet 2019, le ministère de la santé avait publié un communiqué précisant que l’approvisionnement du marché en Lévothyrox va progressivement se stabiliser à partir de fin juillet. Par la suite, des laboratoires Merck et Cooper Pharma avaient signalé  dans un courrier adressé le  1er août au président du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens que leur objectif à court terme était  «de rétablir les stocks de sécurité le plus-rapidement possible, en veillant  entre temps à ce que les quantités disponibles soient équitablement réparties sur tout le Royaume, afin d’assurer un accès optimal à tous les patients».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *