Société

Marhaba 2023 : 538 traversées maritimes hebdomadaires prévues

500.000 passagers et 136.000 véhicules par semaine

Plan
Le ministre du transport et de la logistique, Mohamed Abdeljalil, fait part de la mobilisation de 33 bateaux de neuf compagnies différentes dans le cadre de l’opération Marhaba 2023.

Le Maroc se prépare déjà pour l’opération «Marhaba 2023». Le ministre du transport et de la logistique, Mohamed Abdeljalil, a affirmé mardi devant la Commission des infrastructures, de l’énergie, des mines et de l’environnement que son département travaille actuellement sur l’élaboration d’un plan concernant la flotte et la programmation des voyages, le renforcement de l’offre et la diversification des points de transit. En outre, le ministère poursuit ses efforts pour que les bateaux respectent scrupuleusement le cahier des charges et les normes internationales en matière de sécurité et sûreté maritimes.

Le ministre a fait état de la mobilisation de 33 bateaux de neuf compagnies différentes assurant l’ensemble des liaisons entre les ports marocains et ceux de l’Espagne, de France et d’Italie pour un total de 538 traversées maritimes hebdomadaires et une capacité estimée à 500.000 passagers et 136.000 véhicules par semaine. Le ministre a également assuré que son département œuvre activement à garantir le succès de cette opération avec l’ambition d’améliorer les prestations publiques fournies aux MRE lors de leur retour au pays et ce, en coopération avec le Comité maritime national, le Comité maritime mixte maroco-espagnol, le Comité national de l’opération de transit ou encore le Comité mixte maroco-espagnol chargé de la préparation de l’opération de transit.
Dressant le bilan de l’opération Marhaba 2022, M. Abdeljalil a précisé que les ports nationaux ont enregistré durant la période du 15 juin au 15 septembre un trafic qui se chiffre à 3,2 millions de voyageurs et 558.000 véhicules, réalisé par une flotte de 33 bateaux reliant les ports marocains et européens.

A noter que le port de Tanger Med s’est taillé la part du lion avec 59% du volume des passagers, contre 21% pour le port de Tanger ville et 19% pour le port de Nador. Pour rappel, l’édition 2022 a été marquée par la mise en place d’un dispositif d’accueil global au niveau du Maroc, la France, l’Italie et l’Espagne, ainsi que l’ouverture de nouveaux sites d’accueil au Maroc afin d’accompagner le retour des MRE. La Fondation Mohammed V pour la solidarité avait ainsi activé 23 espaces d’accueil pour faire face à l’intensité du trafic maritime et aérien durant cette période. Deux nouveaux sites ont été ouverts à l’aéroport de Rabat-Salé et à M’diq (Smir) sous forme d’une aire de repos.

A l’étranger, les sites d’accueil Marhaba sont ceux situés au niveau des ports européens de Gênes, Sète, Marseille, Motril, Almeria et Algésiras. Les services d’assistance sociale et médicale habituels ont été renforcés par la présence des assistantes sociales à bord des navires long-courrier mis en place lors de l’édition 2021 de l’opération. Ils ont été opérationnels au niveau des sites d’accueil Marhaba déployés par la Fondation au Maroc et à l’étranger. Dans les espaces aménagés par la Fondation, plus de 1.000 assistantes sociales, médecins, cadres paramédicaux et volontaires ont été mobilisés pour assister et fournir l’accompagnement et les secours nécessaires aux MRE.

Articles similaires

SociétéUne

Les Marocaines boudent l’allaitement

Au Maroc, l’allaitement maternel exclusif durant les six premiers mois est de...

Société

L’Université Abdelmalek Essaâdi se distingue pour la deuxième fois

Elle fait écho à ses engagements en tant qu’institution responsable, agissant positivement...

Société

Times Higher Education Impact Ranking: Onze universités marocaines dans le prestigieux classement international

ODD Les universités marocaines confirment une fois de plus leur présence dans...

SociétéUne

Lutte contre la falsification / Bac 2023 : Authentification numérique du diplôme et des relevés de notes

Sécurisation La grande nouveauté cette année concerne le renforcement de la sécurisation...